Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mauritanie: 5 ans de prison requis contre des anti-esclavagistes


Actu Mauritanie
Mardi 30 Décembre 2014 - 08:00

Nouakchott - Le parquet de Rosso (sud de la Mauritanie) a requis 5 ans de prison ferme et des amendes contre dix militants anti-esclavagistes jugés notamment pour appartenance à une organisation non reconnue, a indiqué lundi la défense.


Palais de Justice de Rosso (Sud de la Mauritanie)
Palais de Justice de Rosso (Sud de la Mauritanie)
Le parquet a demandé 5 ans de prison ferme et des amendes financières contre tout le monde, en plus de la confiscation des biens de leur organisation jugée non autorisée, a affirmé à l'AFP Me Yarba Ould Ahmed Saleh, membre du collectif des avocats de la défense, joint depuis Nouakchott.

Au total, dix personnes dont des membres de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA, anti-esclavagiste) de Mauritanie, sont concernées par ce procès, ouvert le 24 décembre devant la Cour correctionnelle de Rosso.

Deux des prévenus comparaissent en liberté sous contrôle judiciaire. Les huit autres, dont le président de l'IRA, Biram Ould Dah Ould Abeid, sont détenus depuis novembre.

Ils ont été arrêtés mi-novembre à Rosso alors qu'ils menaient une campagne pour dénoncer l'esclavage en Mauritanie, puis mis en examen pour appartenance à une organisation non reconnue, rassemblement non autorisé, appel à rassemblement non autorisé et violence contre la force publique, d'après la défense.

Les audiences avaient été suspendues le 25 décembre après audition de neuf des dix accusés. Le dixième prévenu a été entendu lundi, à la reprise du procès avant le réquisitoire du procureur, a précisé Me Ould Ahmed Salem.

Ce prévenu, Djiby Sow, un des deux sous contrôle judiciaire, a précisé à l'AFP par téléphone qu'il n'était pas un adhérent de l'IRA. Il préside l'association Kawtal Ngam Yellitaare (Rassemblement pour le progrès, en langue peule) qui milite pour les droits civiques et culturels et au nom de laquelle la caravane contre l'esclavage foncier avait été autorisée, a-t-il indiqué.

La défense a démontré l'inexistence de troubles à l'ordre public et de rassemblement non autorisé par leurs clients, car la caravane objet de l'accusation était bien autorisée par l'administration et a pu circuler librement quelques jours dans la vallée du fleuve Sénégal (sud) avant son arrivée à Rosso où les militants ont été interpellés et écroués, a affirmé Me Yarba Ould Ahmed Saleh.

Selon lui, elle soutient que l'organisation IRA est reconnue de fait parce qu'elle avait son siège au coeur de Nouakchott et son président était candidat à la présidence de la République lors de l'élection organisée en juin dernier et remportée par Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le siège de l'IRA à Nouakchott a été fermé le 12 novembre par la police.

Les autorités mauritaniennes ont accusé les responsables de l'IRA d'avoir organisé des rassemblements ayant servi notamment de tribune pour une propagande raciste. 

Un responsable a affirmé que l'IRA n'était pas une organisation autorisée mais tolérée.

Le 19 décembre, la France a indiqué suivre avec attention la situation des militants anti-esclavagistes mauritaniens, en rappelant son attachement à la liberté d'expression, d'association et de manifestation pacifique ainsi qu'au respect des droits de la défense et au droit à un procès équitable.

Le 18 décembre, le Parlement européen avait adopté une résolution condamnant leur arrestation et réclamant leur libération. Une demande rejetée le même jour par le président mauritanien, soupçonnant l'institution européenne de dessein inavoué: Cette résolution (...) ne vise pas ce qu'elle dit, avait-il dit devant la presse à Nouakchott.

Officiellement, l'esclavage a été aboli en 1981 en Mauritanie. Depuis 2007, les personnes reconnues coupables d'esclavagisme y encourent des peines pouvant aller jusqu'à 10 ans de prison. Mais le phénomène perdure néanmoins, selon des ONG.


(©AFP / 30 décembre 2014 01h07)
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires