Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Match amical : Les Mourabitounes locaux et le Diambars FC se neutralisent [Reportage Photos]


Sport
Vendredi 4 Mai 2012 - 00:40

En stage de trois jours à M’Bour (Sénégal), l’équipe nationale de Mauritanie a eu l’occasion de se tester ce mardi 1er mai, face à l’équipe A du prestigieux Institut Diambars. Opposés à une formation sénégalaise solide et bien organisée, les Mourabitounes locaux ont – grâce à une énorme débauche d’énergie en seconde période – réussi à arracher le match nul, au Stade Fodé Wade de Saly.


Match amical : Les Mourabitounes locaux et le Diambars FC se neutralisent [Reportage Photos]
Arrivée lundi dans la ville de M’bour (Sénégal), la délégation mauritanienne a pris ses quartiers dans les logements de l’Institut Diambars, situé au cœur de la station touristique de Saly Portudal. Désireux de voir évoluer tous les joueurs qu’il avait présélectionné, le sélectionneur national Patrice Neveu, a convoqué pour ce stage 20 Mourabitounes locaux, dont treize n’étaient pas du voyage à Dubaï et Téhéran. Plusieurs cadres de l’équipe nationale avaient été laissés à quai. Pour le technicien français, l’objectif est clair. Donner l’occasion à tous les joueurs de faire leurs preuves, afin de situer le réel niveau de chacun et faire le tri, pour enfin retenir le groupe qui ira représenter la Mauritanie, au tournoi de la Nekhba en Palestine, le 16 mai prochain.
C’est contre l’équipe A du centre Diambars, que la sélection mauritanienne a choisi de faire son troisième test match sous l'ère Neveu. Le leader de la poule A du championnat sénégalais de football, dont quatre membres font partie de la sélection olympique du Sénégal, est un adversaire de choix.

Une première période insipide côté mauritanien

Match amical : Les Mourabitounes locaux et le Diambars FC se neutralisent [Reportage Photos]
Pour cette rencontre amicale, Patrice Neveu a choisi d’aligner une équipe qu’on pourrait qualifier de « bis ». En effet, dans le onze de départ mauritanien, seul le capitaine Boubacar Coulibaly avait joué contre l’Egypte et l’Iran. Le technicien français lance d’entrée, Dewahi Oueissou, Djibril Diop et Al Mamy Traoré, entre autres nouveaux venus. Crispés par l’enjeu (convaincre le coach), les mauritaniens n’arrivaient pas à poser le ballon en début de match. Acculés dans leur zone, ils laissaient aux milieux de terrain de Diambars, le temps de développer leur jeu avec de très belles séquences. Profitant du vent fort qui soufflait sur le Stade Fodé Wade, les « Champions » se montraient menaçants à plusieurs reprises en passant par les côtés, mais sans concrétiser leur nette domination. Asphyxiés, les Mourabitounes multipliaient les fautes aux abords de leur surface. Des erreurs dont a failli profiter l’attaquant des Bleus de Diambars, Souleymane Cissé, qui trouvait la barre sur un coup franc magnifiquement enroulé (32e). Longtemps malmenés, les Mourabitounes réagissaient sur quelques contres. Après un beau travail côté gauche, Mamadou Wade centrait le ballon pour Al Mamy Traoré, qui ne cadrait pas la balle, malgré un lob astucieux. Le buteur du FC Nouadhibou peu en réussite, ratait plusieurs fois l’occasion d’ouvrir le score.

Mohamed Yacoub Deina entre en lice

Match amical : Les Mourabitounes locaux et le Diambars FC se neutralisent [Reportage Photos]
Au retour des vestiaires, les joueurs mauritaniens revenaient avec un tout autre visage. Les Mourabitounes rivalisaient dans le jeu, en se montrant combatifs et plus appliqués. Al Mamy Traoré se procurait une double occasion (45e et 49e), mais comme en première période, l’attaquant des verts et jaunes pêchait dans le dernier geste. A force de pousser, la sélection mauritanienne se faisait surprendre sur un contre éclair des attaquants de Diambars. Le défenseur Ibrahima Mamadou Sy, complètement pris à défaut, commettait l’irréparable dans ses seize mètres et obligeait l’arbitre à indiquer le point de pénalty. Sans trembler, Mignane Diouf ne se faisait pas prier pour transformer la sentence (1-0, 56e). Nullement affecté par ce fait de jeu, la formation mauritanienne repartait de l’avant. À la 63ème minute, Patrice Neveu, procédait à son cinquième changement, avec l’entrée de Mohamed Yacoub Deina. Un remplacement qui va donner une toute autre tournure à la rencontre. Remuant et disponible, le meneur de jeu ne tardait pas à s’illustrer. Sur un coup franc bien tiré, Yacoub Deina profitait de la mauvaise appréciation du gardien adverse, pour reprendre victorieusement le ballon, qui terminait sa course au fond des filets (1-1, 66e). Une égalisation ô combien méritée, tant les mauritaniens poussaient. Dans la foulée, Deina encore lui envoyait un amour de ballon en profondeur pour Ely Cheikh Voulany, mais l’attaquant mauritanien voyait sa frappe tendue s’écraser sur le poteau du portier sénégalais Nfally Badji, qui était pourtant battu (76e). Peu en vue en deuxième période, les attaquants de Diambars profitaient de l’inattention des défenseurs mauritaniens, pour se créer une belle occasion sur une frappe à bout portant, magistralement repoussé par le gardien remplaçant, Abdallahi Mohamed Yahya (80e). Plus rien ne sera signalé, jusqu’au coup de sifflet final.

L’homme du match : Mohamed Yacoub Deina (Mauritanie)

Match amical : Les Mourabitounes locaux et le Diambars FC se neutralisent [Reportage Photos]
Entré peu après l’heure de jeu, le stratège mauritanien a apporté toute sa classe et sa vista dans cette partie. Auteur du but égalisateur, le milieu de terrain du FC Tevragh-Zeïna n’a pas hésité à prendre le jeu à son compte, en provoquant et apportant le danger dans le camp adverse. Disponible, Yacoub Deina a éclairé le jeu pour ses partenaires, jusque là timorés. Il prouve par cette belle performance qu’il reste une pièce importante du dispositif de Patrice Neveu.

Les satisfactions et les déceptions

Match amical : Les Mourabitounes locaux et le Diambars FC se neutralisent [Reportage Photos]
Hormis Yacoub Deina, d’autres joueurs ont certainement marqué des points auprès du sélectionneur national. Comment ne pas citer l’énorme performance de Mamadou Idrissa Wade, qui a été phénoménale tout au long de la partie. Solide défensivement, le latéral gauche de l’ASAC Concorde n’a pas hésité à apporter le surnombre dans le camp adverse, en délivrant plusieurs centres pour ses attaquants. Dans l’axe de la défense, Yacoub Fall a lui aussi, rendu une note assez satisfaisante. Au milieu de terrain, l’excès d’engagement de Djibril Diop, lui a faire commettre plusieurs fautes inutiles. Mais le récupérateur sorti sur blessure, s’est tout de même bien défendu. A ses côtés, Bakayoko très en vue, a malheureusement été brouillon dans la dernière passe. En attaque, Al mamy Traoré a été très remuant. L’attaquant du FC Nouadhibou s’est procuré de nombreuses occasions, mais la finition n’était pas au rendez-vous. Entré en jeu en début de deuxième mi-temps, Ely Cheikh Voulany était à deux doigts de donner la victoire aux siens, si le poteau ne s’était pas interposé. Une performance contrastée pour Babacar Touré. Le portier des Mourabitounes, n’a pas été à son avantage balle au pied, avec des relances hasardeuses qui ont failli coûter cher à ses partenaires. Mais il a répondu présent sur plusieurs actions, notamment en sortant des coups de pied arrêtés dangereux. Les deux milieux offensifs, Dewahi Oueissou et Alioune N’Diaye n’ont pas pesé sur la rencontre. Tout comme le jeune Dahmane Chegrane, qui est complètement passé à côté de son match.

L’avis de Maurifoot

Match amical : Les Mourabitounes locaux et le Diambars FC se neutralisent [Reportage Photos]
Dans l’ensemble ce fut un match assez correct des Mourabitounes, face à l’actuel leader de la poule A, du championnat sénégalais de football. Une première mi-temps à très vite oublier pour les joueurs mauritaniens, qui nous ont désormais habitués à un réveil seulement en deuxième période. Une mauvaise habitude qui devra rapidement être corrigée, surtout devant des adversaires de gros calibres. Dans le jeu, la sélection mauritanienne n’a pas vraiment proposé grand-chose, et sans un Yacoub Deina des grands jours, elle aurait eu du mal à ramener le nul. Enormément de déchets ont été soulignés et l’incapacité des joueurs à aligner cinq passes en début de match était flagrante. Mais même si tout n’a pas été rose, la performance des Verts et jaunes est quand même encourageante, avec un effectif largement remanié. Le retour des cadres comme Souleymane Diallo, Amar Djiby Samb ou encore Ismaël Diakité, fera du bien à la formation mauritanienne. Dans cette partie, certains joueurs ont confirmé tout le bien que l’on pensait d’eux, d’autres par contre, démontrent qu’ils n’ont tout simplement pas le niveau pour évoluer en équipe nationale. L’objectif pour Patrice Neveu est d’être prêt pour les éliminatoires du CHAN en fin d’année, mais pour réconcilier sa sélection avec le public mauritanien, le français devrait songer à gagner à présent. Et le prochain tournoi qui se tiendra en Palestine à partir du 16 mai, sera l’occasion pour les joueurs mauritaniens de prouver aux plus pessimistes, que le travail est en marche.

Envoyé spécial à M'bour
Brahim Sow Deïna
Maurifoot


Match amical
Diambars FC 1 – 1 Mauritanie
Stade Fodé Wade (Institut Diambars – Sénégal)
Arbitre : Mme. Amina FALL
Buteurs : Mignane Diouf (56e, sp) Diambars FC - Ba Mohamed Yacoub Deina (66e) Mauritanie

Diambars FC : 29. Nfaly BADJI – 17. Djiby N’DIAYE (cap), 27. Khassim SOUMARE, 2. Seidina KEITA, 42. Ousseynou THIOUNE – 8. Seydou Seck BOCAR, 43. Ousseynou N’DIAYE, 18. Mignane DIOUF – 7. Arfang DIAFFE, 20. Yigo Senghor, 11. Souleymane CISSE. Entraîneur : Papa Boubacar GADIAGA

Mauritanie : 22. Babacar Harouna TOURE – 15. Yacoub FALL, 17. Boubacar COULIBALY (cap), 23. Amadou BA, 3. Mamadou Idrissa WADE – 8. Djibril Babacar Diop, 2. Moussa Sidi BAKAYOKO, 7. Alioune N’DIAYE, 10. Dewahi OUEISSOU – 12. Al Mamy Cheikhou Traoré, 9. Chegrane DAHMANE. Entraîneur : Patrice NEVEU
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
** Maurifoot tient particulièrement à remercier Monsieur Gaye Samba Diagne (responsable de la catégorie juniors de l’Institut Diambars), qui nous a permis de travailler dans les meilleures conditions, afin de réaliser ce reportage.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter