Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Maroc : un refuge pour la mafia israélienne ?


Lu sur le web
Dimanche 16 Septembre 2012 - 08:48

Le Maroc accueillerait actuellement plusieurs anciens membres de la mafia israélienne. Certains d’entre eux auraient trouvé leur bonheur au royaume et se seraient même reconvertis en hommes d’affaires. C’est ce que vient de révéler le quotidien israélien Haaretz, vendredi 14 septembre.


Shalom Domrani, une des figures puissantes de la mafia israélienne
Shalom Domrani, une des figures puissantes de la mafia israélienne
En juillet dernier, la synagogue Beit-El, située dans le quartier Bourgogne à Casablanca, a été le théâtre d’une étrange scène. Trois individus, inconnus des fidèles, s’étaient présentés au lieu de culte, juste avant la prière du soir. L’un d’eux avait alors approché une figure bien connue de la communauté juive locale, pour lui poser quelques questions.

Se présentant comme un membre des services de renseignement marocains, l’homme était en réalité à la recherche de certains ressortissants israéliens qui s’étaient récemment rendus au Maroc, rapporte Haaretz. Le même scenario se serait produit dans l’une des synagogues de Marrakech, affirme le quotidien Haaretz.

Wanted

Gabriel Ben-Harush et Shalom Domrani, deux figures puissantes de la mafia israélienne, recherchées depuis des années par l’Interpol, figuraient parmi les noms visés par les agents de renseignement marocains. « Ils ont posé des questions générales sur ces personnes », a déclaré l’un des leaders de la communauté juive marocaine, interrogé par la police. « Je n’avais rien à leur dire », a-t-il ajouté.

Selon le journal israélien, Gabriel Ben-Harush est aujourd’hui, bel et bien, installé au Maroc, à Casablanca. Impliqué dans une série d’affaires suspicieuses, notamment des blanchiments d’argent, l’homme avait, d’abord, fui l’Israël en direction des Etats-Unis avant de trouver refuge au royaume. « Aujourd’hui, il travaille pour Dieu », a assuré l’un de ses proches, cité par la même source. Ce dernier a également indiqué que son ami continuait, toutefois, à percevoir des revenus de ses activités immobilières à Jérusalem. « Il a toujours reçu des amis en provenance d’Israël. Il n’a peur de personne », a-t-il ajouté.

Shalom Domrani, lui, se serait reconverti en homme d’affaires au Maroc. « Il est venu (au Maroc) pour faire du business. En Israël, la police ne le laisse pas tranquille et il a besoin de nourrir sa famille », a fait savoir un de ses associés.

Le Maroc, un refuge pour les criminels ?

« Maintenant, le Maroc est devenu la nouvelle destination des criminels », a indiqué un homme d’affaires israélien. Selon lui, il est difficile pour les autorités israéliennes de mettre la main sur eux, vu qu’il n’existe aucun accord ou traité d’extradition avec le Maroc. Shalom Domrani et Gabriel Ben-Harush ne seraient pas les seuls professionnels du crime organisé, qui ont été séduits par le Maroc. Plusieurs autres leaders de la même mafia mèneraient actuellement une vie bien paisible au royaume.

Par Ghita Ismaili
Pour yabiladi.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires