Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Maroc : pour Christopher Ross, une solution à la question du Sahara est "urgente"


International
Mercredi 3 Avril 2013 - 15:59

L'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, Christopher Ross, estime que la situation sécuritaire actuelle au Sahel rend plus que jamais "urgente" la nécessité de trouver une solution à la crise politique au Sahara occidental.


L'envoyé de l'ONU Christopher Ross (g) avec Abdelaziz Bouteflika, le 1er avril. © AFP
L'envoyé de l'ONU Christopher Ross (g) avec Abdelaziz Bouteflika, le 1er avril. © AFP
Arrivé à Alger après une tournée en Mauritanie et au Maroc, notamment au Sahara occidental, Christopher Ross a estimé lundi 2 avril qu'il était « urgent » de résoudre la crise sahraouie en raison de la « situation dangereuse » au Sahel voisin, où une intervention militaire contre des jihadistes est toujours en cours au Mali.

« La situation dangereuse dans la région du Sahel et son voisinage rend une solution plus urgente que jamais » à la crise au Sahara occidental, a déclaré Christopher Ross à la presse, à l'issue d'un entretien lundi dans la capitale algérienne avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika.

Des groupes liés à Al-Qaïda sévissent depuis plusieurs années dans les pays de la bande sahélo-saharienne. Une intervention militaire franco-africaine, qui a débuté le 11 janvier, a en partie chassé ces groupes qui occupaient du nord du Mali pendant près de dix mois en 2012.

L'envoyé personnel de Ban Ki-moon pour le Sahara occidental a commencé le 20 mars une tournée dans la région, où il a rencontré les autorités marocaines et des représentants du Polisario. Arrivé dimanche à Alger, Christopher Ross a d'abord été reçu par le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, puis lundi par le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci.

Faire avancer les négociations

« J'ai discuté avec eux (les responsables algériens) du meilleur moyen de faire avancer le processus des négociations », entre le Maroc et le mouvement indépendantiste du Front Polisario, a expliqué Christopher Ross. « Je présenterai les conclusions de ma tournée au Conseil de sécurité le 22 avril prochain », a-t-il ajouté, sa visite devant s'achever le 3 avril.

Plus tôt, Mourad Medelci avait exprimé l'« espoir d'avancées » dans le dossier du Sahara occidental avec la nouvelle mission de Christopher Ross. Le Maroc propose une large autonomie pour la région, mais ce plan est rejeté par le Polisario, soutenu par l'Algérie et qui milite pour un référendum d'autodétermination. Le conflit remonte aux années 1970. Les Nations unies entretiennent une mission chargée de surveiller le cessez-le-feu depuis 1991, la Minurso.
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire