Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Maroc/Qatar : Le Roi bien plus riche que l’Émir


Lu sur le web
Mercredi 18 Janvier 2012 - 14:06

Comment un roi, qui ne dispose de presqu’aucune richesse naturelle, peut-il surpasser la fortune d’un émirat du golfe dont les pétrodollars coulent à flot? C’est en tout cas ce que révèle un classement Forbes.


Maroc/Qatar : Le Roi bien plus riche que l’Émir
La revue française Point de vue s’est fait l’écho de ce palmarès où apparaît une liste de 15 monarques. Mohammed VI, le commandeur des croyants dans le royaume chérifien est classé 7e avec une fortune personnelle estimée à 7,5 milliards de dollars, rapporte le site marocain Demain Online.

L’émir du Qatar n’obtient que la huitième position avec 2,4 milliards «seulement», ironise le site Algérie 360. Hormis le Swaziland, le Maroc est le seul pays africain évoqué dans ce classement publié en juillet 2010 par Forbes. La première place du classement est tenue par le roi de Thaïlande. La plupart des pays doivent leur classement à la manne pétrolière. Il y a tout de même des exceptions, comme la reine d’Angleterre ou celle des Pays-Bas et le roi du Maroc.

«De toutes les monarchies présentes sur la liste, seul le Swaziland peut être considéré comme moins favorisé économiquement que le Maroc. Le reste de la liste est constitué de pétromonarchies ou de riches Etats occidentaux», précise la revue française.

Demain Online consacre également un énième article à la fortune connue du roi Mohammed VI. La trentaine de palais qu’il possède à travers le pays ainsi que son yacht ne sont plus un secret. Hors du royaume aussi, le roi chérifien détient palais et et hôtels particuliers, comme celui de Broglie, rue de Varennes à Paris.

«Lalla Latifa, la mère de Mohammed VI, se repose dans un hôtel particulier à Neuilly, boulevard Maurice Barrès», rapporte le site marocain.

DemainOnline dépeint un train de vie royal qui jure avec celui de la majorité des Marocains. «Le Maroc n’a plus vocation à continuer d’entretenir autant de besoins colossaux et gargantuesques», ajoute le site.

«Une chose est sûre, avec ce dossier sur les fortunes arabes, au beau milieu des révolutions arabes, c’est pas demain la veille que le directeur de Point de vue [la revue française, ndlr] sera invité à notre fête du trône», conclut Demain Online

Lu sur Demain Online
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires