Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Marieme Tamata-Varin, française d'origine mauritanienne élue maire de Yèbles en France


Société
Samedi 29 Mars 2014 - 19:45

Il y avait le socialiste Kofi Yamgnane, élu en 1989 maire de Saint-Coulitz (tous blancs à l’exception du français d’origine togolaise). Il y a maintenant Marième Tamata-Varin. Cette femme de 32 ans, originaire de Mauritanie vient de se faire élire maire de Yèbles (département Seine-et-Marne, arrondissement de Melun) à l’issue du premier tour des élections municipales du 23 mars.


Marieme Tamata-Varin, française d'origine mauritanienne élue maire de Yèbles en France

Il y avait le socialiste Kofi Yamgnane, élu en 1989 maire de Saint-Coulitz (tous blancs à l’exception du français d’origine togolaise). Il y a maintenant Marième Tamata-Varin. Cette femme de 32 ans, originaire deMauritanie vient de se faire élire maire de Yèbles (département Seine-et-Marne, arrondissement de Melun) à l’issue du premier tour des élections municipales du 23 mars.

Mariée à un Tahitien converti à l’islam, Mme Marieme Tamata Varin est arrivée en France il y a quatorze ans pour poursuivre des études de commerce international. Avant son élection, Mme Tamata-Varin était conseillère municipale puis maire-adjoint.

Le nouvel édile de Yèbles (664 habitants) réussit le tour de force de se faire élire au premier tour dans un contexte marqué par la montée du Front National. Arrivée dans la commune en 2004, Mme Marième Tamata-Varin s’est vite intégrée en participant activement à la vie de la commune notamment à travers l’association des parents d’élèves. C’est alors qu’elle se fait remarquer par le maire qui réussit à la convaincre de figurer sur sa liste en 2008. Plus tard, passée adjointe au maire, elle parvient à faire construire une école dans cette commune de la troisième circonscription de Seine-et-Marne dont le député est un certain Yves Jégo, ancien ministre sarkozyste et figure de la droite française.

Mais la campagne n’a pas été de tout repos pour Mme le maire. Ses origines, sa couleur de peau, sa confession religieuse ont été autant « d’armes » employées par ses adversaires pour contrer sa candidature. Mme Marième Tamata-Varin pense même que sans ses origines, il n’y aurait jamais eu de liste concurrente à Yèbles. Une façon de dire que certains concevaient mal une noire musulmane à la tête de la commune. Mais les Yébuliens en ont décidé autrement et ont accordé les 15 sièges du conseil municipal à la liste conduite par Mme Tamata-Varin.

En 1989, Kofi Yamgnane avait été désigné finalement Secrétaire d’Etat à l’intégration par François Mitterrand. A la veille d’un nouveau remaniement ministériel, certains rêvent de voir Marième Tamata-Varinsuivre le même parcours. Même si elle est maire sans étiquette.

Ibrahima ATHIE et Abdoulaye DIAGANA
Pour KASSATAYA

Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter