Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Marché des tentes : Inhabituelle effervescence préélectorale


Société
Dimanche 21 Octobre 2012 - 10:18

Le marché des tentes connait ces jours-ci une effervescence sans précédant depuis l’annonce relative à la tenue des élections législatives et municipales, en début 2013.


Artisanes des Khaima, près du marché des fruits et légumes, SOCIM. Crédit : Noorinfo/Taleb Brahim
Artisanes des Khaima, près du marché des fruits et légumes, SOCIM. Crédit : Noorinfo/Taleb Brahim
Au PK 12 de Nouakchott, juste au sud du carrefour Bamako, le marché des tentes est le témoin ces jours-ci d’un dynamisme nouveau, rappelant à ces rudes tenancières la belle époque des campagnes électorales. La perspective de gagner beaucoup d’argent au cours des échéances prochaines, et de vivre l’émotion des atmosphères commerciales donne déjà de la vigueur à cette ribambelle de femmes qui s’échinent dans des travaux où la minutie est une valeur. Aux autochtones, se sont ajoutées plusieurs congénères venues des lointaines contrées de l’intérieur du pays.

La concurrence s’annonce ainsi rude dans cette industrie de la tente qui connaît ses piques dans la fièvre des joutes électorales. Les perspectives de vente en chaîne face à la forte demande potentielle qui accompagne généralement les campagnes électorales, fait déjà saliver.En attendant, ces jours ordinaires sont marqués par les défilés occasionnels des familles qui préparent des mariages, des cérémonies qui battent d’ailleurs leur plein en cette saison hivernale.

Dans les jours qui viennent, les femmes du marché aux tentes s’attendent aux premières commandes des candidats aux élections futures ; d’où cette foisonnante activité qui marque les lieux ces temps-ci.Il faut dire que les campagnes électorales en Mauritanie continuent d’entretenir des relations historiques et sociales avec le monde des tentes, un des symboles du pays des Maures. Selon Khadi, une des matrones de ce haut lieu de l’habitat traditionnel, "puisque la tente fait partie de notre cadre de vie naturel, surtout dans les campements, les Mauritaniens y trouvent une belle manière de renouer avec le passé".

Non loin de Khadi , une cliente reluque de près et avec avidité, les différents types de tentes exposées au vent. "Je viens très souvent ici acheter des tentes pour les revendre à l’intérieur du pays, où en trouve plus" déclara-t-elle. Pour sa part, Fatimetou explique qu’une "tente de 20 mètres d’envergure se vend à 100.000 UM, les tentes les mieux décorées et qui ont nécessité plus de travail et de dextérité vont chercher facilement dans les 300.000 ou 250.000 UM " Et d’ajouter que tout dépend de la charge de créativité qu’elles renferment, de la beauté de la broderie utilisée ou de la qualité du tissu. Selon elle "le marché des tentes fait travailler des dizaines de femmes qui y tirent des revenus substantiels pour entretenir leurs familles et subvenir aux besoins de leurs enfants ". Il s’agit pour la plupart de femmes chefs de famille, des divorcées ou des veuves.

Mohamed Abdellahi Dahhy
Pour l'authentique
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter