Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

« Maouiya a fait plus pour les Harratines qu’Ould Abdel Aziz », dixit Ould Hmein Amar


Actu Mauritanie
Mardi 29 Décembre 2015 - 21:12

Invité de l’émission « Hiwar Nouakchott » sur Al Wataniya, l’ancien maire d’Aoujeft, Mohamed El Moktar Ould Hmein Amar ne semble pas être d’accord avec tous ceux qui accablent l’ancien président Maouiya Ould Sid‘Ahmed Taya après l’avoir adulé et applaudi plus de vingt ans.


Selon l’emblématique maire, certainement qu’Ould Taya a fait des erreurs gravissimes dont il n’était d’ailleurs pas le responsable, mais il est, déclare Ould Hmein Amar, incontestable qu’il a aussi fait beaucoup de choses pour la Mauritanie.

C’est, dit-il, un président qui a quitté le pouvoir sans avoir un terrain, ni une institution ni une maison. Ould Hmein Amar "trouve injuste de vouloir tout mettre sur le dos de Maouiya Ould Sid ‘Ahmed Taya renversé par un coup d’état le 3 août 2005 que rien ne justifiait d’ailleurs", selon les propos de l’ancien maire de la ville d’Aoujeft.

Pour Ould Hmein Amar, les scènes de liesse qui suivent chaque coup d’état ne signifient absolument rien. Lorsque, déclare Ould Hmein Amar,  Ould Mohamed Salek et sa junte ont renversé Moktar Ould Daddah, le peuple est sorti joyeux.

Exactement comme lorsque Maouiya a renversé Haidalla et qu’un groupe d’officiers a renversé Maouiya. Ce sera encore certainement la même chose lorsque Mohamed Ould Abdel Aziz ne sera plus au pouvoir. Personne ne restera avec lui. C’est comme ça en Mauritanie.

Ould Hmein Amar a déploré les regrettables événements des années 1989-1990 et les exactions extrajudiciaires des militaires négro-africains, tout en précisant qu’Ould Taya n’en était pas le seul responsable. Evoquant la question Harratine, Ould Hmein Amar appelle à un règlement rapide de cette question qui constitue selon lui une véritable menace à la cohésion sociale voire à l’existence du pays. Selon lui, Ould Taya a fait beaucoup plus pour les Harratines que Mohamed Ould Abdel Aziz.

L’autre invité Ethmane Ould Bidiel, cadre de l’APP a corroboré cette dernière affirmation en ajoutant que Mohamed Ould Abdel Aziz, en plus de ne rien faire pour eux, ne se gêne pas à les jeter en pâture en niant la souffrance et le dénuement d’une importante composante qui représente plus de 45% de la population nationale.

Pas d’esclavage et les Harratines n’existent pas, dixit Ould Abdel Aziz dans la conférence de presse du 28 novembre 2015 à Nouadhibou.

Lecalame.info
 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires