Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Manifs des étudiants : La répression comme unique moyen de communication


Société
Jeudi 23 Février 2012 - 12:31

Après la manifestation des étudiants de l'ISERI hier mercredi, c'était le tour des étudiants de l'université de Nouakchott de se frotter ce jeudi 23 février, aux matraques et gaz lacrymogènes de la police devant les portes de la Présidence à Nouakchott. Reportages vidéo et photos.


La Police a dispersé ce jeudi une marche organisée par le syndicat national des étudiants mauritaniens pour exiger la libération de six étudiants déférés et rappeler la plateforme des doléances estudiantines.

La manifestation, pacifique s'est mise en branle de la BMCI jusqu'au palais présidentiel où un sit-in a été organisé, toujours dans le calme le plus absolu, jusqu'à ce que la police charge à coups de gaz lacrymogènes et poursuive les manifestants qui revendiquaient la libération de six étudiants déférés, la réintégration des étudiants expulsés, et la réorganisation des examens qu’ils jugent « nuls ».

Après un quart d'heure de course-poursuites et de matraquages en règles, "la seule réponse des autorités à des doléances légitimes" selon un des étudiants manifestants, le bilan des étudiants rencontrés à l'hôpital est d'une dizaine de blessés, dont 4 graves.

Mamoudou Kane


              


1.Posté par Ramatoulaye ndiaye le 23/02/2012 22:53
Nous étudiants opprimés dont l'avenir est menacé, les questions principales que l'on se pose est celle de savoir: Quelle est notre place dans ce pays? Où sont passés nos droits les plus absolus? Et souciant de notre avenir, n'avons nous pas le droit de revendiquer, pacifiquement à l'origine, une formation viable et de qualité pour mieux servir à ce pays dans l'avenir? Nous avons tous le droit de manifester et de nous mobiliser pour combattre les injustices qu'on a vécu!! Mais si cet Etat policier ne comprend pas l'objectif de notre combat, nous traite de délinquants il est de notre devoir de leur prouver le contraire !! ce qu'on a vécu en ce jour du 23 février 2011 en reste une preuve éclatante ! on a supporté et enduré avec bravure les coups de mattraques des policiers et leurs bombes lacrymogénes!! etant dans l'impasse et atteignant le bout du dépassement je me demande A QUOI BON D'ETRE ETUDIANT DANS CE PAYS?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter