Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Manifestations contre le recensement: Le centre de Nouakchott en état de siège, et ébullition dans les quartiers périphériques


Actualité
Jeudi 29 Septembre 2011 - 12:54

Après la manifestation du collectif touches pas à ma nationalité qui a dégénéré en scènes de caillassage, le centre-ville prend des allures de ville en état de siège. Les craintes d'un embrasement dans les quartiers périphériques se concrétisent.


Les policiers ont gazé les manifestants qui ont répliqué par des jets de pierres
Les policiers ont gazé les manifestants qui ont répliqué par des jets de pierres
Voitures brûlées, grenades lacrymogènes inondant la Medina 3, des scènes de course-poursuite entre les manifestants et la police: c’est le spectacle qui se produit depuis dix heures ce matin à Nouakchott.

En effet, les manifestations ont repris à Nouakchott à la suite du mot d’ordre du mouvement TPMN en réponse à la répression contre des jeunes à Maghama.
"On veut nous faire passer pour des émeutiers, avec des trouble-fêtes introduits dans nos rangs par la police elle-mêmes, qui sont eux les casseurs, mais notre message est clair et n'a pas dévié d'un iota: nous voulons la fin de cette mascarade de recensement, et cela par les moyens pacifiques. Si ça dégénère c'est du fait des autorités" explique par téléphone Abdoulaye Birane Wane, coordinateur national du mouvement "touches pas à ma nationalité".

Selon le collectif, "la police a libéré depuis quelques jours des voyous pour qu'ils foutent le bordel" lors des manifestations contre le recensement. "C'était la méthode de Taya pour décrédibiliser les mouvements de révolte, et Ould Abdel Aziz suit les conseils du maître" tance Makhou, jeune du collectif.

Des pneus brûlés à la Médina 3
Des pneus brûlés à la Médina 3
Embrasement dans les quartiers périphériques

La nouvelle des scènes d'incendie au marché de la capitale s'est diffusée dans les quartiers périphériques de 5ème et 6ème où dans les marchés de ces quartiers, gendarmerie et police se mettent en place pour contenir des débuts d'émeute.
"On espère vraiment que les autorités vont calmer le jeu d'ici la soirée, car nous ne sommes pas réellement préparés à contenir ce genre d'évènements. Les risques de bavures sont importantes" explique désolé, un brigadier de police de ces quartiers, qui a requis l'anonymat.

Une allocution du président de la République serait attendue dans la soirée. "Un discours dans le sens de l'apaisement" espère le brigadier et le collectif.

Noorinfo

Manifestations contre le recensement: Le centre de Nouakchott en état de siège, et ébullition dans les quartiers périphériques
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires