Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mali/vidéo : Comment le président Dioncounda s'est fait lyncher


Lu sur le web
Samedi 30 Juin 2012 - 12:53

Comment les manifestants maliens ont-ils pu prendre d’assaut le palais présidentiel de Bamako, le 21 mai dernier? La place forte, installée au sommet d’une colline comme l’indique son nom «Koulouba» était pourtant sécurisée par des soldats en faction. Des images permettent de mieux comprendre. On y voit les jeunes bamakois en colère déferler en masse dans les rues de la capitale malienne, scandant des slogans hostiles au président intérimaire.


Deux jours plus tôt, le 19 mais, l’annonce avait été faite par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) que la transition malienne qui venait d’atteindre son terme de 40 jours serait reconduite pour une année.

Une décision acceptée, la veille de l’agression par le capitaine Sanogo, chef de l’ex-junte au pouvoir. Certains commentateurs avaient vu dans la passivité des forces armées maliennes face à la colère populaire, une complicité, voire l’instigation de l’ancien commandement militaire.

Dans un objectif d’apaisement, le président de transition malien, a publiquement pardonné à ses agresseurs, le 17 juin dernier, depuis sa convalescence parisienne.

Lu sur JA
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires