Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mali : rencontres préparatoires aux négociations de paix à Bamako


Actualité
Jeudi 13 Février 2014 - 11:56

Des rencontres préparatoires à des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du Nord-Mali doivent débuter ce jeudi à Bamako. Les principaux mouvements rebelles - MNLA, HCUA, MAA - en seront absents.


Autres articles
Mali : rencontres préparatoires aux négociations de paix à Bamako
Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes rebelles armés du Nord du pays sont au point mort depuis le mois de novembre 2013. Des rencontres préparatoires visant à relancer le dialogue entre les deux parties doivent débuter jeudi 13 février à Bamako, en présence de représentants du gouvernement malien, de l'ONU et de la communauté touarègue. Un document officiel, intitulé "Éléments de la feuille de route de sortie de crise" et obtenu par l'AFP, fixe un calendrier des actions conjointes menées par le gouvernement malien et la Minusma (la force de l'ONU au Mali) pour préparer les pourparlers inclusifs de paix incluant les groupes armés.

Ce calendrier précise que jeudi et vendredi doivent s'ouvrir des ateliers de travail, l'un sur le cantonnement et le processus de démobilisation, désarmement, et réinsertion (DDR), l'autre sur la réinstallation de l'administration et des services sociaux dans les trois régions du nord du Mali, Gao, Tombouctou et Kidal. Les ateliers seront suivis d'une rencontre élargie sur la mobilisation et l'implication de la société civile.

Pourparlers inclusifs

Devront alors suivre, dans un délai non précisé, des pourparlers inclusifs de paix rassemblant tous les groupes armés du Nord, la société civile et le gouvernement malien. Avant que ces pourparlers ne débutent, des discussions seront engagées avec la rébellion du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) pour qu'il en accepte les grandes lignes contenues dans un document déjà signé par d'autres groupes armés. "Nous voulons des négociations avec les groupes armés, mais aussi avec les autres composantes des régions du Nord, bref un dialogue inclusif", a récemment indiqué Cheick Oumar Diarrah, ministre malien de la Réconciliation nationale et du Développement des régions du Nord.

Commission vérité, justice et réconciliation

Parallèlement à ce processus de paix, la commission vérité, justice et réconciliation, dont la création avait été annoncée il y a près d'un an, en mars 2013, doit débuter ses travaux la semaine prochaine. Elle a pour mission de rechercher, par le dialogue, la réconciliation entre toutes les communautés maliennes. Ce lancement des travaux préparatoires aux pourparlers de paix intervient dix jours après la visite au Mali d'une délégation du Conseil de sécurité de l'ONU conduite par le Français Gérard Araud, qui avait rencontré des représentants des groupes armés ainsi que le président Ibrahim Boubacar Keïta. À l'issue de cette visite, Gérard Araud avait dit avoir constaté "la volonté d'aller de l'avant des groupes armés".

Source:JeuneAfrique
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires