Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mali: le MNLA remet en cause le calendrier gouvernemental pour les régions du nord


Actualité
Lundi 14 Octobre 2013 - 08:36

Réunis à Ouagadougou au Burkina Faso pendant 72 heures, les organes du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) ont clos leurs travaux, ce dimanche 13 octobre 2013. Cette réunion, prélude à une autre rencontre importante avec les trois mouvements armés (MNLA, HCUA et MAA) le 20 octobre, a permis au MNLA de réaffirmer son attachement à un système d'autogestion de l'Azawad. Les participants rejettent également la tenue des assises du nord, les états généraux de la décentralisation et le calendrier des élections législatives et locales.


Mossa Ag Attaher, le porte-parole du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). AFP PHOTO/PIERRE VERDY
Mossa Ag Attaher, le porte-parole du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). AFP PHOTO/PIERRE VERDY
Tous les organes exécutifs du Mouvement national de libération de l’Azawad étaient présents à cette concertation de Ouagadougou, au Burkina Faso. Leur objectif était de tracer les grands axes de la prochaine réunion avec le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA).
 
Le MNLA en a profité pour clarifier sa position sur la tenue des prochaines élections législatives et les états généraux de la décentralisation :
 
« Le MNLA rejette catégoriquement le calendrier fixé par le gouvernement du Mali, pour organiser les élections législatives, les assises sur les régions du nord et les états généraux de la décentralisation, explique Mossa Ag Attaher, chargé de la communication et porte-parole du MNLA. Si on organise ces élections, ce sera une exclusion d’une bonne partie de la population pendant au moins cinq ans. De même que la décentralisation et les assises sur le développement du nord ne peuvent pas être prises sans la présence effective des populations et des décideurs locaux. »
 
Le MNLA regrette également le non respect du cessez-le-feu, les arrestations arbitraires et la lenteur dans le cantonnement des combattants. Concernant les relations avec les autres mouvements armés du nord, le MNLA a salué la disponibilité du HCUA et du MAA à harmoniser leur point de vue dans la perspective des futures négociations sur le statut juridique et politique de l’Azawad.

Source : RFI
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires