Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mali : dégradation de la situation humanitaire à cause du putsch et du conflit dans le Nord


Lu sur le web
Mardi 27 Mars 2012 - 23:03

Le Mali, qui fait face à une crise alimentaire et nutritionnelle touchant l’ensemble du Sahel, pourrait voir sa situation s’aggraver si le conflit militaire perdure, notamment après le coup d’Etat du 22 mars. Selon plusieurs organisations non gouvernementales (ONG) présentes sur le terrain, la situation des populations civiles dans le nord du Mali et dans les pays voisins reste toujours préoccupante.


Autres articles
Mali : dégradation de la situation humanitaire à cause du putsch et du conflit dans le Nord
Plus de 200 000 personnes ont été déplacées, depuis la mi-janvier 2012, début du conflit entre la rébellion et l’armée, dans le nord du Mali. Selon Médecins du Monde, plus de la moitié s’est déplacée à l’intérieur des frontières du pays et l’autre moitié dans les pays voisins. Les organisations humanitaires restent mobilisées pour apporter une assistance aux populations. Cependant, ces ONG redoutent le pire, notamment parce que les habitants du Nord ne sont plus accessibles ou que très difficilement.
Le 16 mars, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge malienne ont commencé à distribuer des vivres à plus de 28 000 déplacés, dans le cercle de Ménaka, dans la région de Gao. Une semaine plus tard, le Programme alimentaire mondial avait lui aussi lancé une opération d’urgence à Gao.
 
De son côté, Médecins du Monde a délivré des soins également dans le nord du Mali, notamment dans les régions de Kidal et Gao, mais cet accès aux populations est de plus en plus compliqué. Actuellement dans la ville de Gao, Médecins du Monde travaille sur un programme nutritionnel. Ses équipes mobiles sillonnent les régions et vont à l’encontre des populations, notamment à Ménaka et dans les camps de réfugiés, aux alentours de la ville. Dans la région de Tombouctou où MDM est également présent, la situation humanitaire est très délicate.
 
Joint par RFI, Pierre Verbeeren, Directeur général de Médecins du Monde Belgique, fait état de cas de malnutrition.   

Par Ursula Soares
 
Rfi


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires