Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Mali : Les forces spéciales françaises ont un rôle à jouer


Actualité
Mardi 25 Septembre 2012 - 13:57

Y a-t-il des forces spéciales françaises dans la région du Sahel? La question est à l'ordre du jour alors qu'une intervention militaire se prépare au Nord-Mali. Devant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York ce 25 septembre, le président français François Hollande s’attachera à défendre l’idée d’une telle intervention militaire souhaitée par la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).


Mali : Les forces spéciales françaises ont un rôle à jouer
Si la Cédéao a déjà prévu de déployer des forces militaires conjointement avec l’armée malienne, la France, elle, s’est dite résolue à ne pas participer directement au conflit. Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius déclarait ainsi à l’AFP le 24 septembre que «la France n’est pas en première ligne. Ce serait une faute, parce que ce sont d’abord les Africains qui doivent régler leurs affaires».

Sur son blog Secret Défense, Jean-Dominique Merchet, journaliste spécialisé sur les questions militaires pour le journal Marianne, émet une toute autre version de la participation de la France à l’offensive qui se dessine au Nord-Mali.

«Il s'agit de faire intervenir une force armée africaine, issue des pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), avant le soutien de quelques grands cousins... dont la France» précise-t-il. Et d’ajouter:

«D'une manière très étrange, Laurent Fabius a démenti hier la présence de forces spéciales françaises dans la région. C'est absurde, car cette présence, discrète, est publique ».

Le Commandement des Opérations Spéciales (COS), autorité militaire des forces spéciales françaises, est effectivement bien présent au Sahel sous le nom de code Sabre. Sa participation à l’offensive au Nord-Mali pourrait, toujours selon Jean-Dominique Merchet, consister principalement en une mission d’entraînement et de transport des troupes africaines, ainsi que de renseignement.

Selon RFI, la France aurait déjà mis en place un dispositif sécuritaire au Sahel en toute discrétion: le déploiement de drones français est envisagé depuis longtemps au Niger, et trois avions de chasse Mirage 2000D (spécialisés dans les raids nocturnes) ont été transférés au début du mois de septembre au Tchad.

La discrétion voulue par Paris s’explique principalement par la présence de six otages français, toujours détenus dans le Sahel par al-Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi). L'organisation terroriste a menacé de les exécuter si une intervention militaire avait lieu.

Lu sur Marianne2, Libération, RFI
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires