Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Maghreb/Armement : Le Polisario dans le budget du ministère de la défense algérien


International
Samedi 14 Septembre 2013 - 11:21

Alger poursuit la modernisation, tout azimut, de son armée, un intérêt particulier est porté à l’aviation et la marine. Un think-thank français, spécialisé dans le renseignement militaire, vient de corroborer, dans une étude, ce que d’autres centres de recherches avait déjà évoqué. La nouveauté dans ce document, c’est qu’en faisant l’inventaire des forces du voisin de l’Est, il a inclut celle du Polisario.


Maghreb/Armement : Le Polisario dans le budget du ministère de la défense algérien
Au  Maghreb, l'Algérie est leader sur le plan de l’effort de défense, avec 54% du total des dépenses militaires régionales. En 2012, Alger a accru celles-ci de 5,2%, et leur progression atteint 189% pour la période 2003-2013 ». C’est le constat de la toute nouvelle étude du Centre français de recherche sur le renseignement, intitulée : "Evolution de la politique de défense algérienne".
 
Ce leadership est la conséquence directe des hausses, durant les dernières années, du budget consacré à l’armement. La crise libyenne en 2011 a nettement contribué à augmenter les achats par Alger. « Pour l'année fiscale 2013, suite à la requête expresse du ministère de la Défense, la loi de finance octroie un montant total de 10,3 milliards de dollars au secteur de défense, en vue de la modernisation et de la mise à niveau des équipements. Ce montant représente un accroissement de 14,2% par rapport à l'année précédente et vise l'achat de nouveaux équipements pour l'armée, l'aviation et la marine », souligne le document du think-thank français.
 
L’Algérie aura son porte-hélicoptère en 2014
 
Ce que l’étude n’a pas mentionné, c’est qu’Alger attend la livraison, probablement fin 2014, de son premier porte-hélicoptère, de 143 m pour une largeur de 22 m pouvant accueillir 440 militaires, actuellement en construction au chantier naval Riva Trigoso en Italie. En vue d’une telle acquisition, le ministère de la Défense s’apprête à commander une dizaine d’hélicoptères de transports de troupes russes de type M26T2, dans leur dernière version.
Toujours en 2014, Alger devra réceptionner des avions chasseurs Su-30 et yak 130. C’est d’ailleurs, le directeur adjoint du Service fédéral pour la coopération militaire et technique (FSMTC) en Russie Vyacheslav Dzilkaln qui l'a annoncé en avril dernier. L’effort de modernisation de l’armée algérienne ne devrait pas connaître de phase de tassement. Bien au contraire. Le voisin de l’Est est en train de prospecter d’autres marchés. Londres est disposée, sous certaines conditions, à fournir des armes à Alger. Des négociations ont déjà eu lieu en Grande-Bretagne entre les représentants des deux pays.
 
Les militaires du Polisario dans budget du ministère de la Défense
 
Mais l’étude du Centre français de recherche sur le renseignement ne devrait pas être bien accueillie par les responsables algériens. Et pour cause, elle a inclut les militaires du Polisario dans la rubrique « organisation des forces ». Dans laquelle, le document donne le nombre des différents corps militaires.
 
Armée de terre : 174.000 soldats « dont 80 000 conscrits effectuant un service militaire de 18 mois (6 mois d'entraînement de base et 12 mois dans des projets civils), mais sans expertise militaire. Elle compte également 150 000 réservistes de moins de 50 ans ». L’armée de l’air : 14 000 hommes et 15 bases aériennes, la Marine, considéré comme le parent pauvre, avec 6000 personnes et le Polisario entre 6000 et 15.000 combattants. L’auteur de l’étude, Laurence Aida Ammour, justifie l’intégration des troupes du Front dans cet inventaire par le fait qu’elles sont « équipées et financées par l’Algérie ».

Source : Yabiladi
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire