Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Libye : Le consulat américain de Benghazi, succursale de la CIA ?


International
Vendredi 2 Novembre 2012 - 19:14

Pris d’assaut par des éléments proches d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le 11 septembre dernier, le consulat de Benghazi abritait une mission secrète des services de renseignement américain (CIA), rapporte le Wall Street Journal, dans son édition du 2 novembre.


Un bâtiment du consulat américain de Benghazi (Libye), le 12 septembre 2012. © AFP
Un bâtiment du consulat américain de Benghazi (Libye), le 12 septembre 2012. © AFP
Selon le Wall Street Journal, dans son édition du 2 novembre [Lien payant], le consulat de Benghazi qui avait été pris d’assaut par des éléments proches d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le 11 septembre dernier, n’abritait pas que des diplomates. Au contraire, d’après le quotidien, seuls sept des trente responsables américains évacués après l’attaque travaillaient pour le département d'État. Les autres auraient essentiellement été des membres des services de renseignement, la fameuse Central Intelligence Agency (CIA).

L’assaut contre le consulat, le jour de la commémoration des dix ans des attentats du 11 Septembre 2002, s’était produit dans un climat international de manifestations antiaméricaines suite à la diffusion d’un film anti-islam sur la Toile. L’ambassadeur Christopher Stevens et trois autres personnes sont morts durant l’attaque, qui a provoqué une tempête politique aux États-Unis, en pleine campagne électorale pour la présidentielle du 6 novembre prochain.

Discrétion

Les républicains du candidat Mitt Romney reprochent en effet au président sortant Barack Obama de n’avoir pas su sécuriser de manière satisfaisante les installations diplomatiques américaines dans une ville particulièrement exposée aux actions violentes d’Aqmi. Mais si les effectifs de sécurité n’étaient pas pléthoriques, c’est peut-être surtout en vertu de la discrétion que souhaitait garder la mission diplomatique de Benghazi.

De fait, le WSJ affirme que plus d'une vingtaine de membres de la CIA opéraient en secret dans un bâtiment annexe du consulat, où s'étaient retranchés des membres du personnel après une première attaque. Les deux agents de sécurité libyens tués le 11 septembre travaillaient d’ailleurs pour l’agence et non pour le département d’État.

Communication

Or ce seraient surtout des problèmes de communication entre la CIA et les diplomates américains qui pourraient expliquer les failles en matière de sécurité, explique le WSJ. Qui indique également que la mission secrète de la CIA avait été entamée peu après le début de la révolte anti-Kaddafi, en février 2011. Selon le journal, l’objectif était de lutter contre le terrorisme et de mettre la main sur les armes lourdes du régime.
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire