Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Liberté de la presse : Une campagne choc pour la promouvoir


Actualité
Vendredi 3 Mai 2013 - 14:54

Pour la journée mondiale de la liberté de la presse, l’organisation Reporters Sans Frontières publie le classement annuel des pays laissant le plus de liberté aux journalistes. Un classement qui s’accompagne d’une campagne et de photos chocs.


Liberté de la presse : Une campagne choc pour la promouvoir
Comme chaque année, à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, Reporters Sans Frontières (RSF) dresse le classement des pays selon leur degré de respect de la liberté d’expression des journalistes. Et cette année, l’organisation non-gouvernementale a accompagné ce classement de plusieurs photos dénonçant certains dirigeants jugés par RSF comme dangereux pour la voix de la presse dans le monde. On peut donc voir ces chefs d’Etat faisant des bras d’honneur à ceux qui les regardent. L’effet est d’ailleurs grossi sur les points et les doigts comme pour souligner à quel point ces dirigeants se fichent de la liberté de la presse.

Une année particulièrement violente
Parmi ceux que l’organisation qualifie de « prédateurs », on retrouve le leader nord-coréen Kim Jong-Un, le président chinois, récemment élu, Xi Jinping, le président russe Vladimir Poutine et les présidents syrien et iranien : Bachar Al-Assad et Mahmoud Ahmadinejad.

Le président de RSF, Christophe Deloire, les accuse de faire régresser les droits et la liberté d’expression des journalistes : « Ces prédateurs de la liberté de l’information sont responsables des pires exactions contre les médias et leurs représentants. Leurs actions sont de plus en plus efficaces : 2012 a été une année historiquement violente pour les acteurs de l’information » explique-t-il.

La Finlande reste en tête du classement
Pour une année de plus, les pays du nord de l’Europe restent les plus grands défenseurs de la liberté de l’information. On retrouve donc la Finlande, les Pays-Bas et la Norvège en tête de liste. Les pays qui eux empêchent les journalistes de s’exprimer seraient le Turkménistan, la Corée du Nord et l’Erythrée en 179ème position.

Les Etats-Unis quant à eux remontent de 15 places par rapport au classement de l’an dernier et se placent en 32ème position. En 37ème position la France gagne une place par rapport à l’année 2011. Rappelons qu’en 2012, RSF dénombrait à 90 le nombre de journalistes tués dans le monde et 48 le nombre de blogueurs ayant péri pour avoir informé les citoyens.


La liberté de la presse est loin d'être acquise partout dans le monde  © IDÉ
La liberté de la presse est loin d'être acquise partout dans le monde © IDÉ

Les journalistes tués dans le monde en 2012  © IDÉ
Les journalistes tués dans le monde en 2012 © IDÉ
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires