Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Lettre virtuelle au général Félix Negri à propos de quelque chose qui pourrait attendre…


Blogs
Lundi 5 Septembre 2011 - 21:36

Miracle du net, on peut écrire à un personnage important sans craindre que notre courrier ne se perde sous les bornes d’un incompétent commis au courrier qui pourrait arrêter là son chemin providentiel. Cette lettre vous arrivera inchallah car contrairement au chef de l’état qui en reçoit trop, celle-ci est la première qui vous soit destinée de la sorte car qui sinon un original pourrait bien vous écrire publiquement pour rien ou presque à savoir le souci d’être connu de vous ?


Lettre virtuelle au général Félix Negri à propos de quelque chose qui pourrait attendre…
Libre à vous ensuite, si vous étiez un autre que vous-même, d’ajouter la sourde oreille à la grande muette comme fit ce civil ignorant de lignée, vénal de naissance, généreux par camouflage, trop occupé à chercher, en vain, par quels moyens racketter son ami d’hier, Aziz, et dépouiller le pays, pour être sensible à ce qui est écrit pour l’âme or quand on en est dépourvu, on ricane face aux illusions de ceux qui ne vous savent pas un rat.
 
D’ailleurs, nous n’avons absolument rien à vous demander sinon une simple audience comme un merci au garde-à-vous. A quel titre ? A mille titres ! dont le moindre serait de se faire connaître d’un personnage si important censé déjà vous connaître de plume sauf s’il tient plus longtemps à ignorer l’élite des trublions, sorte de braves plumitifs au front du net depuis quelques années avec parfois quelques tirs sans appel ; nous ne sommes pas si nombreux finalement.
 
Merci de bien vouloir nous faire contacter à l’occasion, nous n’avons pas d’autre moyen de nous faire connaître du général Negri dont la considération publique assure qu’il serait apolitique donc des plus tranquilles or ne pouvant être connu personnellement du général civilisé pour services rendus comme tout citoyen lambda ayant milité pour lui, au moins ne serions-nous pas moins satisfait en rencontrant l’un des éternels aziziens s’il ne devait n’en rester que deux ou trois si par malheur Aziz devait goûter aux surprises qui jalonnent l’histoire de l’armée mauritanienne.
 
En espérant que vous serez saisi du jeune respect qui m’autorise l’indiscrétion de vous écrire, je vous prie de croire que vous rencontrer ou non n’altérerait en rien ma civile considération.
 
Cordialement
 
Vlane.a.o.s.a

http://chezvlane.blogspot.com/
chezvlane.blogspot.com


              


1.Posté par salma zerrough le 10/12/2011 17:41
adorable

2.Posté par salma zerrough le 10/12/2011 17:43

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires