Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Lettre de Tichitt : Aux marchands de bulletins de votes


Tribunes
Jeudi 19 Septembre 2013 - 20:20


Lettre de Tichitt : Aux marchands de bulletins de votes
Tichitt, le septembre 2013
 
 
Chers,
 
Depuis que la CENI a autorisé ses équipes chargées du recensement administratif à vocation électorale (RAVEL) à enrôler n’import quel citoyen, n’importe où, sur le territoire national, les dispositions légales de l’ordonnance 87-289 du 20 octobre 1987 fixant les conditions requises pour être électeur ont été transgressées par celle là même qui est chargée de veiller à l’application de la loi électorale dans notre pays.

Une telle bourde ne manquera pas malheureusement de produire son effet boomerang dès que les acteurs politiques encore indécis et la CENI elle-même se seront mis en ordre de bataille pour les élections. Beaucoup d’entre eux auront la désagréable surprise de constater qu’en guise de fichier électoral, c’est un véritable cocktail mauritanov qui leur a été concocté, à l’issue de ce RAVEL.
 
Si la présente missive pouvait aider à attirer l’attention de tous sur ce phénomène, pour rattraper ce qui peut encore l’être, je n’en serai pas mécontente mais pour le moment, je m’occupe de ce qui me regarde. De vous.
 
Vous avez été massivement recrutés et importés par vagues successives de plusieurs de nos wilayas, pour venir enfler illégalement mon modeste fichier électoral. Malheureusement pour vous et pour vos commanditaires et contrairement à d’autres moughataas dont la densité démographique permet d’absorber sinon d’atténuer les effets pervers de ce genre de fraude, les noms de quelques centaines d’entre vous suffisent pour travestir ma liste électorale étant donné que la totalité de ma population brute, enregistrée à ce jour, dans mes deux communes de Tichitt et de Lekhcheb ne dépasse pas 2700 individus.
 
C’est pourquoi j’ai décidé, à mon corps défendant et au risque de paraitre naïve, de m’adresser directement à vous, à votre sens civique et moral, dans l’espoir d’être bien comprise et pour vous éviter les désagréments d’un mauvais accueil, la prochaine fois. Vous excuserez, je l’espère, ce qui, pour mon âge et pour ma tradition séculaire d’hospitalité peut ressembler à un manque de courtoisie. Mais puisque vous semblez avoir accepté, moyennant une modique rétribution pour la plupart, ou tout simplement pour rendre service, de violer mon intégrité démographique et partant de mettre en péril mon équilibre électoral local, je suis au regret de vous dire que vous n’êtes plus les bienvenus chez moi.
 
Ne serait il pas, en l’occurrence, beaucoup plus respectable pour vous d’investir votre crédit électoral chez vous, dans le bon choix des responsables politiques qui ambitionnent de briguer le suffrage des vôtres et éventuellement de présider aux destinées de vos circonscriptions électorales respectives, au lieu de vendre ce droit ailleurs en même que votre conscience pour imposer à d’autres des candidats politiquement faillis?
 
Je vous concède que les temps ont changé, qu’ils sont durs et que, de nos jours, la loi du marché et du tchebchib n’épargne plus aucune valeur. Mais Tichitt, que vous n’avez jamais visitée et qui n’a jamais eu l’honneur de vous connaitre, au paravent, vous conseille de vous mêler de ce qui vous regarde et, en tout état de cause, de ne pas vous hasarder à y revenir pour un vote et des enjeux locaux qui ne vous concernent pas.
 
A bon entendeur salut !
 
Pour Tichitt,
 
Un citoyen
 
P.S : Pour ceux qui ont déjà perçu de petits acomptes: qu’ils ne se fassent pas de soucis, car nul ne pouvant se prévaloir de ses propres turpitudes, personne n’aura l’outrecuidance de leur demander de rembourser.
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter