Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Lettre au chef de l’état pour obtenir officiellement le premier droit à la double nationalité


A.O.S.A
Lundi 18 Mars 2013 - 23:04


Lettre au chef de l’état pour obtenir officiellement le premier droit à la double nationalité
Excellence, 
 
Depuis que la Mauritanie existe aucun décret présidentiel n’a été émis autorisant un citoyen à avoir droit à la double nationalité. Aussi, j’espère que ce cas singulier sera le premier de l’histoire de la Mauritanie afin d’éviter aux enfants métis de devoir être privés du droit à être mauritaniens, ce qui reviendrait à commettre un crime sanglant car qu’est-ce d’autre en privant un fils d’avoir la nationalité de son père ?
 
Voici un cas particulier qui n’est pas prévu par notre code de la nationalité qui stipule que tout mauritanien qui prend une autre nationalité perd d’office sa nationalité mauritanienne : en effet, rien n’est prévu pour les enfants qui n’ont pas choisi d’être français car ils le sont dès qu’ils viennent au monde d’un parent français.
 
Voici un enfant né en 2007 en France de mère française qui à sa naissance ne peut avoir un acte de naissance en France avec une autre mention qu’étant de nationalité française car de toute façon, il a du sang français. Le voilà à un mois de retour en Mauritanie avec un pareil acte de naissance. Pour venir chez lui, il a fallu lui faire une autorisation de la D.S.T mauritanienne sinon Royal Air Maroc lui refusait d’embarquer même à un mois avec sa mère. Voilà notre petit mauritanien fiché à un mois comme étant un enfant strictement français.
 
Comment enrôler cet enfant sans transgresser la loi qui interdit la double nationalité à ceux qui choisissent une autre nationalité alors qu’un enfant d’un mois métis ne choisit rien et ne devrait pas choisir ?
 
Bien sûr comme certains, j’aurais pu longer les murs, faire jouer du contact pour avoir droit à cette faveur mais par principe je m’y refuse car la double nationalité doit être un droit pour les métis d’une part car de l’autre un article du code de la nationalité, révisé sous votre mandat, permet au chef de l’état d’autoriser un citoyen qui en fait la demande à avoir droit à la double nationalité.
 
Aussi, Excellence, je prends à témoin l’opinion publique, au nom du droit du sang mauritanien, au nom du droit à tout père d’avoir un enfant de la même nationalité que lui, au nom du droit à l’enfant à ne renier la nationalité d’aucun de ses parents, au nom de la loi mauritanienne qui vous autorise à rendre le code de la nationalité moins barbare, je vous demande pour  mon fils de 5 ans le droit à la double nationalité.
 
Je prie les services compétents de me contacter afin de fournir les documents nécessaires pour que le décret espéré puisse se faire dans les meilleurs délais surtout que depuis que le « OULD » a été retiré de notre identité, nous nous retrouvons avec des enfants qui ne portent plus exactement le même nom que nous ce qui juridiquement est un autre malheur.

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires