Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Les voyages présidentiels : 17 jours dans l’air pour 872 millions d’ouguiyas


Actualité
Samedi 11 Août 2012 - 14:19

Une enquête d’investigation du site Al Akhbar a révélé que le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a passé au cours des 34 derniers mois ( d’octobre 2009 à juillet 2012), 91 jours hors du pays à cause de 38 voyages internationaux qui lui ont fait passer 17 jours 1h 12 minutes en l’air et parcourir 307.139 kilomètres pour une dépense de 872.299.579 Um.


Les voyages présidentiels : 17 jours dans l’air pour 872 millions d’ouguiyas
Selon l’enquête en 2011, plus de 50% du budget de la Présidence ont servi à financer des voyages pour un montant de 606.208.216 Um. Au cours de 2011, l’année où les voyages présidentiels ont atteint leur paroxysme, le Président a parcouru 29 capitales et villes. Le montant global dépasse 70% du budget du Sénat, 420% de celui de la Cour Suprême, 47% de celui du Parlement. Pourtant, le Président ne trouve aucune gêne à continuer à accabler l’ancien Président Sidi Mohamed Cheikh Abdallahi d’avoir trop voyager durant les quinze mois passés au pouvoir et d’avoir laissé les choses se décomposer à travers la crise des institutions constitutionnelles, ce qui prétend le Général nous a « obligé » à prendre nos responsabilités.

Bilan de 34 mois passés au pouvoir

Les dépenses des voyages présidentiels ont dépassé les budgets des hôpitaux régionaux réunis de Nouadhibou, Néma, Rosso, Aioun, Kaédi et Kiffa qui ne sont que de 348.450.637 Um. Ces frais présidentiels dépassent aussi le budget du Centre Hospitalier National (306.469.155 Um) et celui de Cheikh Zayed (186.885.179Um). Aussi l’argent qui a servi aux voyages du Président a dépassé le budget alloué à cinq établissements publics : le Haut Conseil Islamique (67.410.000 Um), le Conseil Constitutionnel (100.148.042 Um), la Cour des comptes (290.924.285 Um), la Médiation de la République (73.400.000 Um) et l’Institution du Prix Chinguitt (67.000.000 Um). Des données contenues dans les termes du budget 2011 présenté au Parlement mauritanien. Frais de voyage des délégations présidentielles 191.652.344 Um ont été dépensé en frais d’indemnisations des délégations accompagnatrices du Président dans ses voyages. En 2009 le montant des indemnisations a atteint 11.066.677 Um contre 66.572.434 Um en 2010.

Et, en 2011, il a atteint 83.340.108 Um, alors que pour les sept mois déjà écoulés de 2012, 30.673.124 Um ont été claqués sous forme d’indemnisations aux membres des délégations présidentielles. Celles-ci sont essentiellement composées des proches collaborateurs du Président, des membres du gouvernement. Et, à ce titre, le directeur du cabinet et le ministre des affaires étrangères et de la coopération ont été les plus présents en plus des conseillers et chargés de mission au cabinet de la Présidence. Ces indemnisations sont clairement notifiées par le décret 21/2009 dont l’article 4 dispose que les frais de mission sont alloués en fonction du taux du continent dans lequel se déroule la mission officielle. Le décret 21/2009 a reparti les responsables de l’Etat en 3 catégories :

1. Les ministres et assimilés, les chargés de mission et conseillers à la Présidence.

2. Le Secrétaire Général adjoint du gouvernement, le Directeur Adjoint du cabinet de la Présidence, le Directeur adjoint du cabinet du Premier ministre, chargés de mission et conseillers auprès du PM et assimilés.

3. Le reste des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Le décret a prévu une indemnisation selon le continent visité suivant :

le tableau ci dessous :

Catégorie1 :

500 euros pour l’Europe

550 euros pour les Amériques

500 euros pour l’Asie

300 euros pour l’Afrique

Catégorie2 :

350 euros pour l’Europe

400 euros pour les Amériques

360 euros pour l’Asie

200 euros pour l’Afrique

Catégorie 3 :

250 euros pour l’Europe

320 euros pour les Amériques

260 euros pour l’Asie

150 euros pour l’Afrique

Le Président a souvent utilisé dans ses voyages le Boeing 737-700 de la flotte mauritanienne qui a été acquis en mars 2011 à la suite de la mise sous le paillasson de la clé de la compagnie sénégalo marocaine qui détenait l’avion qui a déjà fait plus de 7 ans de travail pour un âge conventionnel de 12 ans. Cet avion consommerait selon la société constructrice 1770 l de Kérosène à l’heure. Ainsi durant les trois ans(3), 1.418.850,05 litres ont été consommés dont 1.107.916,6 en 2011, 213.588,9 litres en 2010, 103.722 litres durant les sept mois de 2012 et 18408 durant la fin de l’année 2009.

Officiellement le Président Mohamed Ould Abdel Aziz a visité 31 villes et capitales africaines ( 1 en 2009, 11 en 2010, 13 en 2011 et 6 en 2010) et 5 villes et capitales européennes ( 2 en 2009 : Paris et Madrid), Paris deux fois en 2010 et deux fois en 2011) 3 asiatiques ( 1 en 2010, 1 en 2011 et 1 en 2012). Plus de 19 escales techniques dans des capitales européennes, africaines et asiatiques.

La Mauritanienne Airlines sur laquelle le Président compte pour ses voyages détient trois avions dont deux Boeings 737-500 : Un réceptionné le 8 décembre 2010 et l’autre le 4 janvier 2011 provenant de la Tchécoslovaquie .Ces avions ont selon les sociétés spécialisées en aviation déjà fait 16 ans de vie alors que leur âge conventionnel est de 12, 6. Le troisième avion obtenu le 18 mars 2011 acheté de Sénégal Airlines qui a fait faillite est un Boeing 737-700. La Mauritanienne Airlines n’a pas encore rempli les conditions qu’exige IATA pour pouvoir voler sans grande contrainte et obtenir une immatriculation internationale qui lui permette de ne plus faire recours aux agences internationales pour les réservations.

Source : alakhbar.info
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires