Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Les pèlerins demandent la tête du ministre des affaires islamiques


Actualité
Vendredi 12 Octobre 2012 - 10:32


Les pèlerins demandent la tête du ministre des affaires islamiques
Certains pèlerins suspendus au centre Ibn Abbas de Nouakchott ont demandé le limogeage du ministre des affaires islamiques au cas ou celui-ci ne se résolve pas lui-même à démissionner et à présenter ses excuses aux pèlerins pour les retards des vols devant les acheminer aux lieux saints. 

Des pèlerins mécontents ont déclaré que l’irrespect et l’inorganisation qui ont été constatés dés le premier contingent présage de mauvaises choses qui attendent nos pèlerins et dénote du niveau d’insouciance et d’irresponsabilité du secteur chargé de gérer la question du pèlerinage en Mauritanie. 

Selon Yahya Ould Taleb, un pèlerin de Kankossa : « L’incapacité de fournir un avion dans un monde où l’aéronautique prolifère est une chose vraiment honteuse et inacceptable. Le fait de rassembler des centaines de pèlerins dans des lieux sans aucune considération ni attention prouve l’improvisation qui prévaut au ministère des affaires islamiques ». 

Selon un autre pèlerin : « Nous sommes comme vous voyez depuis deux jours parqués comme des animaux, dans la saleté et à la portée des moustiques ». Très remonté Yahya revient à la charge : « Cet éminent érudit doit retourner à ses livres et à ses leçons, nous le respectons pour son immense savoir, mais sur le plan de la gestion il a échoué lamentablement et doit sauver ce qui lui reste de crédibilité et dignité. Il doit rougir de la mauvaise prestation de son département et quitter le ministère pour s’éloigner de la gabegie et de l’incapacité qui y règnent depuis qu’il est venu il y a deux ans ».

Selon l’un des conseiller : « L’avion n’a pas pu atterrir de nuit de peur d’endommager des parties de l’aéroport et a préféré attendre le lendemain à onze heures ». Le conseiller s’étonne de la précipitation de certains pour un petit retard de 24 heures dans un monde ou la rareté des avions est générale à cause de la très forte demande. Selon le conseiller l’avion a décollé de Lagos et serait très proche de Nouakchott. 

Pour Yehwih Ould Dahi un opérateur dans le secteur du pèlerinage : « Le ministre a échoué en 2009 et a accusé le consulat de qui le dossier à été retiré. Il a encore échoué en 2010 et a mis en cause son secrétaire général qui a été démis de ses fonctions sans autre forme de procès. Nouvel échec en 2011 et de nouveau a fait porter le chapeau au secrétaire général et au conseiller chargé du Hadj : L’un a été remercié, l’autre affecté. 

Et nous n savons pas qui sera la victime expiatoire cette année de 2012 » ? Pour Yehwih Ould Dahi : « Le Président Mohamed Ould Abdel Aziz doit renvoyer le ministre des affaires islamiques pour mettre fin à la fin de la série d’échecs accumulés dans le secteur et désigner une personnalité capable de gérer convenablement les opérations du Hadj , de juguler la crise récurrente et épargner ainsi à nos pèlerins la souffrance et la calvaire qu’ils connaissent depuis quelques années ».

Source: Le Calame

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires