Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Les lunettes à 1 dollar d'un prof de physique allemand


Lu sur le web
Vendredi 3 Janvier 2014 - 11:12

Alors que, selon l'OMS, 150 millions de personnes à travers le monde sont trop pauvres pour financer la paire de lunettes de vue dont elles auraient besoin, un professeur de physique allemand a mis au point des lunettes à un dollar pièce, rapporte The Guardian.


Les lunettes à 1 dollar d'un prof de physique allemand
Martin Aufmuth, dont la fondation OneDollarGlasses a remporté le premier prix du Siemens Stiftung Award en octobre 2013, a eu l'idée de ce projet en lisant le livre Out Of Poverty de Paul Polak. Sa thèse est simple: utiliser le marché local pour réduire la pauvreté. Le Siemens Stiftung Award récompense tous les ans les meilleures initiatives améliorant les conditions de vie des populations des pays en voie de développement. En 2013, des serviettes hygiéniques jetables et un dispositif permettant de faire bouillir l'eau en économisant du combustible ont également été distingués. Sur le site de la fondation, Martin Aufmuth explique:
 
«La grande pauvreté ne signifie pas uniquement la faim, mais aussi la maladie, le désespoir et les opportunités manquées au long de la vie. 150 millions de personnes dans le monde ont besoin d'une paire de lunettes. Beaucoup ne peuvent pas aller à l'école pour cette raison, ne peuvent pas travailler et ne peuvent pas –en conséquence– subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles. C'est ce que je veux changer.»
 
Les lunettes de Martin Aufmuth sont d'une redoutable simplicité, explique The Guardian: deux verres de polycarbonate très résistants, dont la correction s'échelonne de -6 à +6 dioptries, clipsés sur une monture faite d'un fil d'acier inoxydable, recouvert de plastique thermoformable aux points de pression, fini de deux perles colorées pour customiser le tout: «Nous sommes d'avis que même les plus pauvres ont droit à de jolies lunettes, comme n'importe qui!», est-il écrit sur le site OneDollarGlasses.com. Très légères, elles n'ont pas besoin de plaquettes pour tenir sur le nez, et leurs branches ne se replient pas: ce sont autant d'économies supplémentaires que de pièces risquant de casser en moins.
 
Un opticien, formé en une quinzaine de jours par le programme OneDollarGlasses, fabrique une paire de lunettes en 15 minutes, selon les chiffres-clé mis en avant sur la fiche produit du Siemens Stiftung Award, sur une petite cintreuse pouvant fonctionner avec une faible alimentation électrique. Le coût de fabrication des lunettes s'élève à moins d'un dollar, ce qui permet une commercialisation à un prix compris entre deux et sept dollars et à l'opticien de vivre de son activité, selon The Guardian. La cintreuse, qui peut être utilisée par trois à quatre opticiens travaillant ensemble, avec les verres et montures pour 1.000 paires de lunettes, coûte environ 2.400 euros, entièrement supportés par les donations au programme, selon le Siemens Stiftung Award.
 
Le programme a initialement été lancé en Ouganda, avant de s'exporter au Rwanda, pays de 11,4 millions d'habitants qui ne compte que 11 ophtalmologistes selon OneDollarGlasses. Il a depuis essaimé en Tanzanie, au Burkina Faso et Bolivie. Selon le site du Siemens Stiftung Award, la mauvaise vue non corrigée coûte chaque année la somme de 120 milliards de dollars de PIB mondial.

Source : Slate
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires