Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Les larmes de maître Bouhoubeiny…


A.O.S.A
Mercredi 28 Décembre 2011 - 16:40


Les larmes de maître Bouhoubeiny…
La dernière sortie de l’avocat sans noyau, bâtonnier qui subit le bâton d’Aziz, cette dernière sortie est pathétique. Les mots sont tantôt très durs tantôt larmoyants ; il y est question de  rêve perdu, de retour des juges qui avaient été chassés pour assainir la justice ; juste un passage qui en dit long :
 
« Pourquoi, Messieurs les membres du conseil supérieur de la magistrature, nous avez-vous dépossédé de notre illusion, notre chère illusion, la seule dont on dispose à l’heure actuelle et à laquelle nous tenons beaucoup pour ne pas sombrer dans le désespoir? Pourquoi, nous avez-vous arraché notre illusion qui nous permettait d’espérer, de rêver ?


Pouvez-vous nous expliquer votre décision ? Hier les juges en question étaient inaptes à accompagner l’assainissement du secteur de la justice, étaient un obstacle à son accomplissement (selon vous-même) aujourd’hui ils se voient confier (par vous-même) les plus hautes responsabilités au cœur de la justice? »
 
Un anonyme qui a lu ce requiem de la justice fit ce commentaire « Mr Ould bouhoubeini. Je vous félicite pour votre indépendance d'esprit, mais j'ai pitié de votre naïveté ...... Vous prêchez dans le désert ».
 
Eh oui ! Vox clamantis in deserto ! C’est le cas de le dire !
 
Ce qui est terrible dans une situation pareille, c’est de vous rendre compte que toutes vos études ne servent à rien, tout votre talent ne sert à rien, toute votre probité ne sert à rien, tout votre amour de la justice ne sert à rien, tout ce qui fait de vous un maître, un bâtonnier ne sert à rien ! Voilà qui est terrible !
 
Ce qui sert à quelque chose c’est être aux ordres ! C’est savoir chanter ! Comment font tous ces gens qui n’aiment certainement pas Aziz mais qui sont bien servis par lui ? Ils le servent bien ! C’est pas Aziz le problème si tant est qu’il y ait un problème ; le problème présumé c’est de vouloir imposer une démocratie par les chansons face à une armée. Le problème c’est vouloir changer la mentalité bédouine qui est la même depuis la nuit des temps !
 
La démocratie c’est pour les toubabs ! Ici règne le pouvoir du plus fort comme partout au monde depuis la nuit des temps. Ce pouvoir est d’ailleurs cool il vous laisse parler dans le vide ! Si vous jugez Aziz à l’aune de la démocratie, il n’est certainement pas un démocrate mais qui est démocrate dans ce pays de corrompus ? Par contre si vous jugez Aziz à l’aune de la structure mentale en vigueur, c’est un émir relativement sympathique par rapport à tous ces émirs cruels. Il gouverne en émir avec une main de fer comme tout mauritanien mène sa famille et ce qui lui appartient.
 
La Mauritanie l’eli jaha houwa moulaha ! En 78, les militaires ont envoyé au diable le gouvernement civil, depuis chacun chasse l’autre, s’installe jusqu’à ce qu’on le chasse, c’est tout. Ewa c’est un système comme un autre. Il vaut mieux comprendre le système en vigueur et réfléchir à une façon de créer un contre-pouvoir par la tribu, le parti politique ou n’importe quoi plutôt que de pleurnicher.

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires