Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Les effets sur votre corps après deux semaines à ne rien faire


Société
Mardi 4 Août 2015 - 06:55

C’est la saison des cocktails au bord de la piscine, des journées paresseuses et des vacances loin de la salle de gym. Et comme le sait toute fille qui porte un bikini ou tout garçon qui se met torse nu, ceci a des résultats bien peu désirables. À quelle vitesse exactement votre tonus musculaire et votre force se détériorent-t-il ?


C’est ce que les chercheurs de l’université de Copenhague ont essayé de comprendre à l'aide d'une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Journal of Rehabilitation Medicine.
 
Votre activité préférée consiste-t-elle à rester sur le canapé tout l’été ? Vous pourriez perdre de la force et du muscle plus vite que vous n’allez les récupérer. 

Pour estimer les effets de la sédentarité totale, comme c’est le cas d’un athlète après une blessure par exemple, les scientifiques ont utilisé une attelle de genou pour immobiliser la jambe de 17 jeunes hommes (âge moyen 23 ans) et 15 hommes plus âgés (âge moyen 68 ans) pendant deux semaines d’affilée.

Les participants avaient pour instruction d’utiliser des béquilles et d’éviter toute activité nécessitant de soulever des poids avec la jambe inutilisable. Avant l’étude, après l’immobilisation et après six semaines de rééducation, les scientifiques ont testé chacune des deux jambes des participants.

Évidemment, les hommes ont perdu de la force dans le membre immobilisé, surtout les plus jeunes avec une réduction de 28 % de leur force par rapport au niveau de départ, tandis que les personnes plus âgées présentaient une perte de 23 %. Pour les plus jeunes, cela revient à vieillir de 40 à 50 ans en quelques jours, explique l’auteur de l’étude, Andreas Vigelso, pour Yahoo.

Et bien sûr, être simplement sédentaire (par exemple passer plus de temps sur le canapé qu’à bouger) n’est pas la même chose que l’immobilisation totale d’une jambe.

Néanmoins, il y a quand même eu des effets sur la jambe que les hommes pouvaient continuer d'utiliser : les deux groupes ont perdu de la force dans la jambe qui n’avait pas d’attelle, à peu près à hauteur de 10 % par rapport à la valeur de départ.

D’après Vigelso, cette perte pourrait refléter ce qui arriverait à vos jambes si vous arrêtiez le sport pendant 2 semaines. « Nous avons mesuré le niveau d’activité de tout le corps chez nos participants et il a diminué d’un tiers pendant l’immobilisation, ce qui a probablement causé la perte de force » de la jambe sans attelle, dit-il.

En effet, si vous utilisez les deux jambes dans la vie quotidienne mais que votre niveau d’activité baisse beaucoup, vous pourriez en fait perdre plus de 10 % de votre force.

« Si une jambe est immobilisée, vous avez tendance à sauter sur l’autre jambe pour vous déplacer, ce qui fait travailler la jambe et contrebalance la perte » explique Vigelso.

Mais si vous ne faites rien de spécial, il est peu probable que vous sautiez sur une jambe à travers votre maison et, dans ce cas, votre perte musculaire pourrait être encore plus importante.

La perte de force était accompagnée par une perte de masse maigre. Mais seulement pour les participants les plus jeunes : les hommes dans la vingtaine ont perdu un peu moins de 500 g de tissu maigre dans leur jambe immobilisée.

Pourquoi seuls les jeunes hommes ont perdu de la masse maigre ? « Plus vous avez de muscle, plus vous allez en perdre » explique Vigelso. « Ce qui veut dire que si vous êtes en forme et que vous vous blessez, vous allez perdre plus de masse musculaire que quelqu’un qui n’est pas en forme, sur une même durée ».

Si on se base sur l’arrêt de l’activité physique dans la vie réelle : vous réduisez le nombre de pas que vous faites chaque jour, pour passer des 10 000 pas quotidiens recommandés à environ 1 500 pas quotidiens, pendant deux semaines, et vous perdez 250 g de masse maigre par jambe, estime Vigelso.

En outre, dans l’étude, faire de l’exercice pendant six semaines, soit trois fois plus longtemps que la durée de l’immobilisation, n’a pas suffi à réparer ce que les hommes avaient perdu.

Après la période de rééducation, qui comprenait à la fois du vélo à un rythme régulier et des entraînements par intervalles, les participants ont récupéré un peu de leur force mais ils ne sont pas revenus au niveau de départ, même si les plus jeunes ont reconstruit toute la masse maigre qu’ils avaient perdue.

Cette découverte a laissé les chercheurs « perplexes » dit Vigelso. « Nous pensions que les exercices de vélo seraient suffisants » pour restaurer la force musculaire des hommes puisqu’ils étaient devenus si faibles.

« Il est possible que les exercices intenses d’endurance, 3 à 4 fois par semaine, chez des personnes qui ne sont pas entraînées, puisse diminuer la force de la jambe » suppose-t-il. « Nous savons aussi que faire du vélo n’améliore pas très efficacement la force.

Et c’est peut-être aussi le cas chez les personnes très faibles ». Autrement dit, les cours de spinning ne sont peut-être pas le bon endroit pour se remettre au sport après une longue période d’arrêt, bien que l’entraînement a effectivement aidé les hommes à perdre de la masse grasse.

Alors pourquoi les gens perdent-ils de la force plus rapidement qu’ils n’en gagnent ? « Pour donner une réponse courte, c’est plus facile de détériorer que de construire » explique Vigelso.

« Nous perdons de la masse musculaire, de la force et notre forme physique, si nous sommes inactifs dans le but d’économiser de l’énergie : ceci est un mécanisme de l’évolution. Votre corps n’a aucune raison de maintenir de la masse musculaire s’il n’en a pas besoin ».

Cela signifie que les muscles qui ne sont pas utilisés se détériorent rapidement. À l’inverse, si vous commencez à faire de l’exercice, cela prend beaucoup plus de temps de gagner du muscle parce que votre corps doit s’adapter à un nouveau niveau d’activité physique, dit-il.

La solution idéale, serait bien entendu d’éviter de rester trop longtemps sans faire de sport. Mais selon Vigelso, quand vous faites une pause parce que vous vous êtes blessé ou parce que vous partez en vacances, le meilleur moyen de rattraper ce que vous avez perdu, c’est l’entraînement de force.

Les exercices d’endurance peuvent faire partie de votre programme mais vous ne devriez pas compter uniquement sur eux. Et même si vous soulevez beaucoup de poids, « il est important d’accepter que se remettre d’une blessure ou d’une brève période d’inactivité prend du temps » dit Vigelso. Persévérez assez longtemps et votre corps va se remettre en forme.

fr.style.yahoo.com

fr.style.yahoo.com
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter