Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Les citoyens âgés malades seront soignés à partir de 2016 sur le compte de l'Etat mauritanien dit le Président de la République (discours intégral)


Actu Mauritanie
Vendredi 27 Novembre 2015 - 23:28

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, s'est adressé à la Nation, vendredi soir, dans un important discours qu'il a prononcé à l'occasion de la célébration du 55e anniversaire de l'indépendance nationale.


Les citoyens âgés malades seront soignés à partir de 2016 sur le compte de l'Etat mauritanien dit  le Président de la République (discours intégral)
Les citoyens âgés malades seront soignés à partir de 2016 sur le compte de l'Etat mauritanien dit le Président de la République (discours intégral)
Dans ce discours, le Chef de l'Etat a adressé ses félicitations à l'ensemble des Mauritaniens avant d'évoquer les nombreuses réalisations accomplies ces dernières années dans les différents domaines, notamment en matière de démocratie, de stabilité, de sécurité ainsi que les performances enregistrées au niveau des secteurs de l'enseignement, de la santé, de l'hydraulique, de l'énergie, des services de base, de l'agriculture et des infrastructures.
 
Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abel Aziz a annoncé la création d'un fonds destiné à l'assurance maladie au profit des dockers et marins et la prise en charge des soins des plus de 75 ans, ainsi que celle d'un fonds d'appui aux enfants mineurs, des martyrs des forces armées et de sécurité.
 
Le Président de la République a affirmé que le dialogue politique sérieux et ouvert à tous les acteurs politiques nationaux demeure un choix constant pour lequel les pouvoirs publics renouvèlent leur attachement.
 
Il a convié l'ensemble des acteurs politiques, les structures de la société civile, les érudits, les intellectuels à oeuvrer à la promotion de la culture du dialogue et de l'ouverture.
 
Voici une traduction du texte intégral de ce discours :
 
" Citoyennes,
 
Citoyens,
 
Notre pays commémore demain le cinquante-cinquième anniversaire de l'indépendance nationale.
 
En cette heureuse occasion, j'adresse mes vives félicitations à toutes les Mauritaniennes et à tous les Mauritaniens, implorant Allah le Tout Puissant de préserver notre Nation et de protéger notre pays.
 
La célébration de l'anniversaire de notre indépendance nationale est pour nous l'occasion de renouveler nos remerciements et notre reconnaissance à ceux qui ont résisté à la colonisation avec un courage exemplaire et un esprit de sacrifice, mettant en échec ses visées et entravant son mouvement.
 
C'est aussi le lieu pour moi, d'adresser, en votre nom, tous, les salutations à nos forces armées et de sécurité, officiers, sous-officiers et soldats pour les immenses sacrifices qu'ils ont consentis avec abnégation et professionnalisme au service de la défense de notre intégrité territoriale, de la sécurité du pays et des citoyens, ainsi que pour le savoir faire et la discipline dont ils ont fait preuve dans l'accomplissement de leur devoir de maintien de l'ordre et de la paix dans de nombreux pays africains, ce qui leur a valu d'être cités en exemple.
 
Je réaffirme, ici, que les dispositions prises par l'Etat au cours des dernières années pour rehausser le niveau de professionnalisme de notre armée nationale et de nos forces de sécurité se poursuivront et se renforceront davantage au cours des prochaines années afin que notre pays demeure une oasis de paix et de sécurité.
 
Prions tous à la mémoire des héros de notre vaillante résistance et des martyrs de nos forces armées et de sécurité.
 
Citoyennes,
 
Citoyens,
 
Les objectifs que nous nous fixons et à la réalisation desquels nous oeuvrons sans relâche portent sur la construction d'un réseau interurbain routier moderne qui relie l'ensemble du pays, y compris ses points extrêmes, afin de garantir aux citoyens les services de transport dans des conditions de confort et de sécurité.

Il s'agit aussi de leur donner tous, où qu'ils se trouvent, dans les villes, dans les villages et dans les zones rurales, accès à l'eau potable et à l'électricité à des coûts raisonnables et qu'ils puissent bénéficier de prestations sanitaires de grande qualité. Nous nous attelons, également, à ce que l'école publique joue son rôle d'espace fédérateur des Mauritaniens autour des valeurs du savoir et de la citoyenneté.

Notre action vise, aussi, la modernisation des industries, la participation dynamique de la jeunesse à l'oeuvre de construction nationale et son implication dans la préparation de l'avenir du pays et l'émancipation de la femme pour qu'elle occupe la place qui lui sied dans notre société. Toutes ces actions devront être conduites dans un climat d'apaisement et de sécurité et dans lequel prévalent la démocratie et les libertés.
 
Ces nobles objectifs ont été à la base de l'action des différents départements ministériels. La préparation des ressources humaines a constitué une priorité dans l'action du gouvernement et dans les programmes de développement.
 
Dans le domaine de l'enseignement et de la formation professionnelle, notre pays a enregistré une évolution globale et rapide. C'est ainsi que l'accès à l'éducation a été élargi, les filières scientifiques encouragées et des établissements d'excellence créés dans les différents cycles de l'enseignement, tout comme les interventions en termes d'infrastructures scolaires se sont intensifiées.
 
L'enseignement supérieur a connu une impulsion sans précédent dans notre pays qui compte actuellement trois universités alors qu'en 2009 il n'en existait qu'une seule. De même, des écoles supérieures spécialisées et des instituts scientifiques ont été créés.
 
Parallèlement à ces actions, la formation et le perfectionnement professionnels ont été renforcés grâce notamment à l'accroissement du nombre des centres dédiés à cet effet en vue de fournir au marché de l'emploi les compétences nécessaires.
 
Dans le secteur de la santé, il a été procédé à la construction de nouveaux hôpitaux de médecine générale et des hôpitaux spécialisés ainsi que des dispensaires, centres et postes de santé sur l'ensemble du territoire national.
 
Les personnels de santé ont été renforcés à travers d'importants recrutements dans les différentes spécialités médicales au moment où le plan national de développement du secteur de la santé couvrant la période 2012-2020 a été mis en oeuvre.
 
Dans le domaine de l'hydraulique et de l'assainissement, le niveau d'accès à l'eau potable qui était de 45% en 2009 a atteint 68% environ en 2015. Les travaux se poursuivent pour le parachèvement de projets stratégiques tels que ceux du Dhar et de l'Aftout Charghi qui permettront de relever le niveau de l'accès à l'eau potable à 80% à la fin de 2018. De même, les travaux d'assainissement des eaux de pluie à Nouakchott ont été lancés en prélude au projet d'assainissement de la Capitale.
 
S'agissant de l'énergie, l'Etat a investi des moyens considérables pour améliorer et diversifier la production électrique à travers l'exploitation de sources d'énergie renouvelable, l'installation de lignes de transport d'énergie pour connecter les localités et agglomérations dans les zones éloignées des principales cités.

C'est ainsi que nos capacités de production énergétique se sont accrues au cours des six dernières années, atteignant 360 mégawatts en 2015 alors qu'elles n'étaient que de 44 mégawatts en 2009. Des efforts appréciables ont été déployés pour rendre disponible l'énergie électrique en zones rurales.
 
Cet ambitieux programme sera consolidé par l'exploitation du champ gazier Penda qui produira plus de 700 mégawatts en plus de la construction d'une ligne de transport pour desservir l'intérieur du pays et exporter l'excédent énergétique.
 
Dans le domaine des infrastructures de base, les capitales des wilayas et la quasi-totalité des moughataas ont été désenclavées grâce à la construction d'un vaste réseau routier moderne interurbain de 4 600 km de routes bitumées au moment où l'ensemble du réseau ne dépassait pas les 2 720 km en 2009.
 
A ces infrastructures s'ajoutent l'extension et la construction de ports et d'aéroports. Dans ce cadre, l'aéroport international de Moutounsy, dont les travaux sont en cours d'achèvement, constituera un bond qualitatif dans le secteur du transport aérien en raison de ses spécifications techniques et sa conformité avec les normes internationales. C'est le lieu, pour moi, de féliciter la société Najah, sa direction, ses ingénieurs et ses travailleurs pour la qualité du travail de cet important ouvrage.
 
Dans le secteur des pêches, après le parachèvement de la réhabilitation des infrastructures à Nouadhibou et la mise en exploitation des embarcations construites sur ressources propres et par une expertise nationale, les travaux de construction du port de pêche de Tanit ont démarré. Il s'agit du premier port de pêche sur la partie centrale de notre façade maritime.
 
Dans le cadre de la nouvelle stratégie de ce secteur, il sera procédé à la construction de trois nouveaux autres ports au sud de Nouakchott dont celui d'un port à multiples fonctions au point extrême de nos côtes maritimes. Ce port comprendra trois quais respectivement de pêche, de commerce et militaire en plus d'un atelier de fabrication et de réparation des embarcations. Les travaux commenceront dans les six prochains mois aussitôt après l'achèvement des études.
 
Pour ce qui est du secteur agricole, les aménagements des superficies, la production et la diversification des produits se sont nettement améliorés entraînant un accroissement de 400 % de la production agricole au cours de la période 2009-2015. Ce rythme sera accéléré grâce à l'exploitation du canal d'irrigation de 55 km pour la mise en valeur de 16 000 hectares. Cet essor du secteur agricole a déjà permis l'insertion professionnelle de nombreux diplômés.
 
L'Etat s'est, par ailleurs, attelé à mieux intégrer les ressources animales dans l'économie nationale à travers la prise de toutes les dispositions nécessaires à leur valorisation et au développement des opportunités d'emploi dans cette filière. Une usine de production laitière a été construite à Néma et les travaux de construction d'une autre à Boghé sont en cours au moment où le projet d'amélioration des espèces animales par insémination artificielle a enregistré des succès appréciables.
 
 Citoyennes,
 
Citoyens,
 
Le dialogue politique sérieux et ouvert à tous les acteurs politiques nationaux demeure un choix constant pour lequel nous avons renouvelé notre attachement à chaque occasion. En cette heureuse journée de fête nationale, je réitère notre attachement à l'option du dialogue comme voie privilégiée pour dépasser tous les obstacles et moyen d'entraide à la construction nationale.
 
Je convie l'ensemble des acteurs politiques, les structures de la société civile, les érudits, les intellectuels à oeuvrer à la promotion de la culture du dialogue et de l'ouverture aux différentes opinions et orientations nationales.
 
Citoyennes,
 
Citoyens,
 
Le climat de liberté et de quiétude qui prévaut dans notre pays devra nous conduire à mesurer l'ampleur de notre responsabilité dans la sauvegarde de notre unité nationale et le renforcement de notre cohésion sociale.
 
Au fil des siècles, le peuple mauritanien a toujours su comment mettre à profit la richesse de sa diversité sociale et culturelle conformément aux préceptes de tolérance qu'édicte la foi islamique.
 
L'Etat a oeuvré, avec constance et sagesse, au renforcement des valeurs démocratiques, de justice et d'égalité tout comme il a accordé un intérêt particulier aux jeunes et aux femmes et favorisé leur plus grande participation dans l'oeuvre de construction nationale.

C'est dans ce cadre que nous avons organisé le forum "rencontre de la jeunesse : vous êtes l'espoir" permettant ainsi à cette frange dynamique de notre société d'exprimer ses idées qui ont trouvé toute leur place dans le programme du gouvernement. Nous avons annoncé récemment la formation d'un conseil supérieur des jeunes pour qu'il serve de creuset d'expression des idées, opinions, suggestions et initiatives des jeunes.
 
Conformément à notre ferme volonté de soutenir constamment les franges les plus fragiles de notre société, d'améliorer leurs conditions de vie, de leur assurer la protection de l'Etat, il a été décidé de créer, à compter de l'année prochaine, un fonds destiné à contribuer au financement de l'assurance maladie au profit des dockers et des marins. L'Etat prendra également en charge des frais de soins des personnes dont l'âge dépasse 75 ans.
 
De même, il a été décidé de créer un fonds spécial d'appui social au profit des enfants mineurs des martyrs des forces armées et de sécurité pour les aider à achever leurs études. Ils le méritent bien comme ils doivent protection et considération à la nation.
 
Citoyennes,
 
Citoyens,
 
Nous sommes tous fiers de notre république islamique qui préserve les libertés collectives et individuelles, garantit la liberté d'expression dans un système démocratique et institutionnel et assure l'indépendance de la justice.
 
Il importe que nous préservions tous nos insignes valeurs, que nous soyons fiers de notre glorieux passé et que nous tirions les leçons de ce qui se passe autour de nous.
 
Vive la Mauritanie libre et prospère.
 
Je vous remercie".

AMI
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires