Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Les arabes n’ont pas à rougir de leur révolution ni les africains de leur démocratie…


A.O.S.A
Samedi 26 Octobre 2013 - 03:38


Les arabes n’ont pas à rougir de leur révolution ni les africains de leur démocratie…
A entendre ceux qui se piquent de politique, les révolutions arabes seraient vaines et contre-productives car en quelques mois ou deux ou trois ans, les pays concernés n’arrivent pas à la stabilité politique. A entendre ces mêmes gens, les africains ne seraient pas mûrs non plus pour la démocratie ou du moins, devraient admettre que la démocratie à l’occidentale n’est pas bonne pour nous, importée de la sorte même si elle fonctionne dans bien des pays qui ne sont pas occidentaux. Nous ne serions bons qu’à rien car mauvais à tout sauf à la soumission…
 
C’est avec des idées pareilles que les premiers ethnologues ont corrompu l’esprit de l’élite coloniale restée en métropole pour justifier mille politiques barbares. Même les fers de lance des religions monothéistes ont dû faire leur ce préjugé, aussi ont-ils parasité leur doctrine en y intégrant les religions profanes des indigènes comme si cela devait être une transition quand ce ne fut jamais qu’une déperdition de densité.
 
Pour ne prendre que l’exemple français pour exemple de révolution : beaucoup d’arabes et d’africains, comme certainement beaucoup de français, pensent que la France était tyrannique jusqu’à 1789, puis les révolutionnaires ont tout fait sauter, depuis ce fut la démocratie achevée. Combien savent le temps de chaos dans lequel la France s’est débattue avant de se stabiliser ? Combien savent que la révolution française a foiré comme toutes les révolutions populaires sanglantes car il y a toujours un troisième larron qui rafle la mise ? Combien savent que la révolution française fut un braquage des bourgeois manipulant le peuple pour renverser l’aristocratie à leur profit pour créer la république bourgeoise ? 
 
Combien savent que la révolution française donna naissance au plus fameux tyran qui fut à savoir celui qui a pour nom de baptême Napoleone di Buonaparte parti de rien et devenu empereur par folie des grandeurs ? Combien savent ce que fut la terreur, le consulat et même la restauration après la révolution ? Combien d’africains et d’arabes  savent combien de morts et de malheurs a créés l’exemplaire révolution française avec un insondable tribut qui ne fut pas toujours utile notamment  le meurtre du père du petit peuple dont la France ne s'est jamais remise car depuis dit-on, elle fait de tout président un roitelet en puissance avec la 5ème république taillée pour un roi républicain élu au suffrage universel ? Et si vous ne jouez pas au roitelet, on vous appelle Flamby…
 
Ceux qui veulent se rafraîchir la mémoire et découvrir que les révolutions arabes en cours n’ont pas à rougir de leur instabilité car normale comme c’est normal que ceux qui sont le mieux organisés en embuscade raflent la mise pendant que les dindons de la farce versent leur sang magnifique, que ceux-là lisent l’histoire brève de la révolution française que voici car la révolution par définition c’est renverser le système en place ce qui par définition implique plus ou moins le chaos en tout cas à tous les coups, l’instabilité.
 
 
Pour le reste, les africains ne seraient pas mûrs pour la démocratie à voir nos roitelets ici et là ? Là encore, il faut voir le temps qu’il a fallu aux vieilles démocraties pour engendrer la démocratie qui repose sur un principe de rêve éveillé à savoir que riche ou pauvre, puissant ou faible : un être, une voix ! Ce système n’a jamais fonctionné nulle part au profit du peuple sauf le temps d’un rêve sanglant qui agite les révolutions car l’élite, les possédants, n’a jamais accepté cette idée et pour la combattre tout l’enfumage fut bon jusqu’à la mondialisation de l’enfumage tel que les peuples des vieilles démocraties le vivent. Rien n’a changé sauf que jadis le peuple européen se savait esclave maintenant il se croit libre ! Dans tous les cas, il est tenu sauf que maintenant, on le ménage ;  à part ça, rien n’a vraiment changé dans les vieilles démocraties depuis la monarchie. 
 
Alors venir voir les africains, peuple le plus réduit à l’esclavage de l’histoire de l’humanité, continent le plus pillé, peuple soumis après chaque conquête des uns et autres, les noirs, les arabes, les occidentaux, peuple maudit par le profit extérieur et qui souffre pour le progrès des autres, peuple nourrit des poubelles de la société de consommation, de l’imposture des idéologies, peuple volé, humilié, rejeté et maintenant faisant pitié après tant de malheurs dus à son histoire interne et aux malheurs de la colonisation pas seulement physique mais désormais culturelle sans grille de lecture pour en encaisser l’articulation, venir voir ces gens qui ont eu des états sortis de nulle part il y a à peine 60 ans, des états en kit plaqués sur des sociétés féodales depuis la nuit des temps faisant que jamais ces peuples n’ont jamais eu voix au chapitre en politique ni en rien pour leur majorité…
 
…venir  leur faire ensuite la leçon pour leur dire qu’ils ne sont pas mûrs pour la démocratie car en deux ans leurs révolutions ne réussissent pas pour parler des arabes ou qu’ils devraient laisser tomber la démocratie occidentale car ils vivent sous des tyrans qu’ils n’arrivent pas à combattre, venir tenir ce discours-là, c’est vraiment ajouter la propagande à l’exploitation car pour savoir qui sont les forts psychologiquement, qu’on fasse vivre quelques européens sous les régimes que nous subissons et nous verrons combien de temps ils vont tenir avant de devenir fous ou résignés. Si à l’époque de la révolution française, l’état français royaliste avait les armes dont disposent les tyrans africains, leurs services de renseignements et leurs alliés de la néo-colonisation, rien de 1789 ne serait arrivé.
 
Plus je regarde les africains, plus je dis à qui refuse de l’entendre, que les africains et les arabes et tous les peuples dominés de la terre qui sont le fruit de vieilles civilisations et qui ne sont pas encore totalement acculturés malgré tous les impacts de l’histoire, ces gens-là, mes frères, sont des titans car personne au monde ne peut survivre et subir ce qu’ils subissent. L’Europe ne peut donner de leçon qu'en résignation face aux tyrans car sans l’aide extérieure, ils seraient tous des petits allemands. Inutile d’aller chercher plus loin.

lire la suite...
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires