Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Les Aiglons corrigent les Mourabitounes juniors [Tunisie 3-0 Mauritanie]


Sport
Dimanche 6 Avril 2014 - 11:19

Lourde défaite des Mourabitounes U20 face à la Tunisie, ce samedi pour le compte du match aller des éliminatoires de la CAN junior. Malmenés par des Aiglons supérieurs, les protégés de Sid’Ahmed Ghassoum se sont inclinés logiquement, et compromettent leurs chances de qualification.


Les Aiglons corrigent les Mourabitounes juniors [Tunisie 3-0 Mauritanie]
L’obstacle Tunisien était beaucoup trop haut à gravir pour les Mourabitounes juniors, qui ont subi une correction monumentale, aussi bien au niveau du score (3-0) que dans le jeu, ce samedi 05 avril au Stade olympique d’El Menzah. Devant des supporters Mauritaniens qui ont pourtant répondu présent, les coéquipiers d’El Hacen El Ide ont été ridiculisés par des adversaires nettement supérieurs, et qui n’ont presque jamais été inquiétés. Sans pessimisme exacerbé, on peut d’ores et déjà dire qu’une participation à la phase finale de la 13e édition de la Coupe d’Afrique des nations U20 relève presque de l’utopie pour la sélection verte et jaune.

Les juniors résistent…

Pourtant, au regard de la première période, on aurait pu penser les Mourabitounes juniors capables de créer l’exploit. Malgré une entame de match chaotique, où les Tunisiens se sont montrés dangereux à maintes reprises avec de bons enchaînements sur les côtés, les joueurs de Sid’Ahmed Ghassoum ont su se ressaisir par la suite pour conserver leur cage inviolée jusqu’à la pause. El Ide aurait même pu trouver le chemin des filets sur un coup-franc superbement enroulé (24e), sans l’intervention du portier adverse. Ce sera d’ailleurs, la seule frappe cadrée des Mauritaniens durant l’ensemble de la partie. Hallucinant !

… et sombrent en seconde période

Au retour des vestiaires, les Aiglons ont pris leur envol et sont passés à la vitesse supérieure. Le premier coup de griffe était asséné par Chiheb Jebali. L’attaquant du Club Africain, bien servi à ras de terre par l’excellent Khalil Hnid, fusillait Mohamed Salahdine à bout portant (1-0, 51e). Le début d’un long calvaire pour les U20 Mauritaniens, qui vont succomber une nouvelle fois devant les assauts répétés des blanc et rouge. Firas Belarbi inscrivait le second but (2-0, 70e), avant que Mahdi Ouedhrefi ne scelle définitivement le sort de la rencontre (3-0, 84e). Un résultat final somme toute logique au vu de la physionomie du match, et qui complique sérieusement la mission des jeunes Mourabitounes à Nouakchott dans trois semaines.

L’avis de Maurifoot

Un avis amer, et on ne se fera pas prier pour le faire savoir. Les Mourabitounes juniors ont été décevants tout au long de la rencontre, même si un léger mieux a été enregistré en milieu de première période. Pas suffisant cependant pour inquiéter Sabri Ben Hassan, qui aura passé un après-midi des plus relaxants dans ses cages. Les Mauritaniens ont quasiment tout raté aujourd’hui. Une défense amorphe qui a étalé au grand jour des largesses criantes, un milieu désorganisé, et on ne saura comment qualifier la prestation de l’attaque, qui a tout simplement été d’une nullité affligeante. Sur le plan individuel, Mohamed Salahdine aura fait son match. Le dernier rempart du FC Tevragh-Zeïna, adepte des bourdes à répétition, s’est montré rassurant dans ses sorties mais calamiteux dans ses relances au pied. Les latéraux ont offert un boulevard aux ailiers Tunisiens, qui se sont promenés comme à l’entraînement. L’axe central s’est montré fébrile.

Au milieu, le joueur le plus attendu, El Hacen El Ide, n’a pas été flamboyant, mais a tenté d’organiser le jeu de son équipe, sans succès. D’ailleurs, il a montré des signes inquiétants de fatigue, qui ne laisse présager rien de bon pour les semaines à venir. On devrait penser à le laisser souffler, au risque de le griller à la fleure de l’âge. En attaque, deux fantômes étaient alignés. L’un est sorti victime de crampes, l’autre a continué à errer comme une âme en peine sur le terrain. Concernant le coaching, il n’a rien à envier à la performance globale de l’équipe, tant il a été catastrophique. Sid’Ahmed Ghassoum a tenté des choses, mais son manque d’audace lui aura fait défaut. Le technicien Mauritanien a misé sur la prudence en relançant le même onze qu’il coachait chez les U17, à un élément près. Un 4-4-2 classique, bâti autour d’un milieu de terrain densifié, pour arracher le match nul sans doute, mais qui aura montré ses limites.

Par la suite, l’ancien coach de l’AS Garde a cherché à modifier son système, trop tard. Ghassoum s’est trompé dans toutes ses décisions, tactiques, de joueurs, et même dans sa lecture du match. il est dommage de constater une nouvelle fois à quel point les entraîneurs nationaux ont peur de prendre des risques. À présent, il n’a plus le choix. À Nouakchott, l’objectif ne sera plus d’éviter de prendre des buts. Ceci dit, même si la sélection Mauritanienne est complètement passée à côté de son sujet aujourd’hui, les joueurs ne sont pas à blâmer vraiment. Cette défaite, face à une équipe mieux préparée, était prévisible. Une victoire des vert et jaune aurait été qualifiée de « miraculeuse », car il faut se le dire, tant qu’on n’arrêtera pas de tricher, de bricoler, et qu’on ne se remettra pas au travail sérieusement en écartant tout amateurisme, ce genre de scénarios se reproduira encore et encore. La Tunisie a pris le temps de s’organiser, de préparer ce rendez-vous dans des conditions optimales.

Cinq matchs amicaux face à des équipes redoutables (l’Égypte par deux fois, les juniors de l’Espérance de Tunis, le Maroc et le Sénégal) étaient au programme des Aiglons, qui surtout, ont chacun été sélectionnés à travers un championnat U20 régulier et d’un très bon niveau. Du côté de la Mauritanie, la « blague » continue, et le sketch organisé pour la détection des U17 récemment le prouve largement. Pour revenir sur le cas des juniors, ils se sont mesurés à l’ASAC Concorde et l’AS Armée, et ont été privés d’un stage au Maroc. Soyons raisonnable, dans le football, seuls les plus méritants sont récompensés. La qualification au CHAN a aveuglé tout un peuple, que cette défaite révélatrice lui rende la vue. Quoi qu’il en soit, il y’a un match retour à jouer, les Mourabitounes juniors ont encore quatre-vingt dix minutes voire plus pour créer l’exploit, ou au moins essayer de ne pas se ridiculiser à domicile. Bonne chance !

Fiche Technique

Éliminatoires CAN U20 / match aller
Tunisie 3-0 Mauritanie (0-0)
Stade olympique d’El Menzah (Tunis)
Arbitre : Baba Leno (GUI)
Buts : Chiheb Jebal (51e), Firas Belarbi (71e), Mahdi Ouedhrefi (81e) pour la Tunisie Avertissements : Wassim Naghmouchi (27e), Firas Belarbi (45e) pour la Tunisie ; Abdallahy Sy (20e) pour la Mauritanie

Tunisie : 1. Sabri Ben Hassan, 5. Bahaeddine Othmane (cap), 2. Mohamed Ben Ali, 4. Marouane Sahraoui, 18. Khalil Hnid – 6. Wassim Naghmouchi, 17. Mahdi Ouedhrefi, 15. Firas Belarbi, 8. Chiheb Jebali, 11. Rached Arfaoui, 9. Hazem Haj Hassan. Entraîneur : Abdallahy Ben Soltane

Mauritanie : 16. Mohamed Salahdine – 18. El Ide El Hacen (cap), 19. Diaw Ciré, 5. Yaly Mohamed Dellahi, 13. El Kory Mohamed Vall, 9. Gueye Youssouf, 3. Abeid Ali, 12. Hacen Lemrabott, 23. Diaw Moustafa, 20. Sy Abdallahy, 8. Gueye Moustapha. Entraîneur : Sid’Ahmed Ghassoum

Source:Maurifoot
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire