Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Lemghaïfry Ould Ali : L’arbitre mauritanien qualifié pour la CAN 2013


Sport
Samedi 29 Décembre 2012 - 15:35

La Coupe d'Afrique des Nations débute le 21 janvier prochain. Équipes nationales, et corps arbitraux peaufinent leurs derniers jours de préparation. Dans la mêlée, Lemghaïfry Ould Ali, le seul arbitre mauritanien qui officiera durant cette 28ème édition, se prépare aussi pour la compétition.


Tirant au sort le début d'un match qualificatif pour la CAN 2012
Tirant au sort le début d'un match qualificatif pour la CAN 2012
* Article publié sur noorinfo pour la pemière fois en décembre 2011

****


Le jeudi 15 décembre 2011, l'instance internationale arbitrale a désigné ce financier de carrière à la compagnie d'assurance MAR, parmi parmi les dix-huit meilleurs sifflets du continent africain pour la CAN 2012. Lemghaïfry Ould Ali est né en 1975 à Nouadhibou. Il y a passé une bonne partie de sa jeunesse, à «taper dans le cuir, comme tous mes camarades de classe, en sortant des cours» se rappelle l'arbitre. Mais il apparaît bien vite que malgré sa passion du ballon rond, son exercice ne passerait pas par ses pieds.

C’est ainsi qu’il a fait un trait sur son rêve de footballeur et s’est lancé dans une carrière d’arbitre en 1996. Six ans seulement après avoir intégré la corporation des arbitres mauritaniens, Lemghaïfry est désigné en 2002 pour arbitrer la finale de la Coupe nationale junior en compagnie d’une certaine Kadiata Kalidou Bâ. Cette dernière, qui était d’ores et déjà une arbitre assistante internationale, se souvient de l’homme qui a officié la finale de cette Coupe nationale junior : «Lemghaïfry Ould Ali et moi avions officié plusieurs matchs de football ensemble. Il est toujours placé à la bonne distance du ballon et a continuellement ses yeux rivés sur ses deux arbitres assistants et le cuir. Il a une autorité naturelle sur le terrain, et ses décisions sont rarement discutées».

Idrissa Sarr abonde dans ce sens, l'arbitre mauritanien de la finale de 1986 de la CAN, au Maroc. «Lemghaïfry est un jeune arbitre sérieux, courageux et ambitieux. Les arbitres et les assistants arbitres ont été mis dans des excellentes conditions par la FFRIM. Et Ould Ali en a profité pour gravir les échelons des compétitions continentales : Cadet, Juniors, CHAN, pour arriver à la CAN 2012» explique l'ancien arbitre.

Une fulgurante ascension

Avec Pierluigi Colina, considéré en son temps comme le meilleur arbitre au monde
Avec Pierluigi Colina, considéré en son temps comme le meilleur arbitre au monde
La carrière d’arbitre international de Lemghaïfry Ould Ali a été lancée le 1er janvier 2005 par l’instance dirigeante de la CAF (Confédération africaine du football). Devenu ainsi arbitre international à l’âge de 30 ans, il a commencé à parcourir le continent africain pour officier dans plusieurs compétitions africaines.

Juste après la Coupe du monde du football en terre allemande en 2006, les responsables de la FIFA (Fédération internationale du football association) ont classé les arbitres internationaux en deux catégories : Groupe d’élites et Groupe de jeunes talents. Cette catégorisation a été faite, disaient-ils, pour suivre la progression d’année en année des hommes en noir. Pour ce faire, ils devraient être soumis à un test obligatoire chaque année. Car la seule performance individuelle est la condition sine qua non pour pouvoir prendre part à une compétition de la CAF.

Le jeune arbitre international mauritanien a été catalogué dans le groupe des jeunes talents et ainsi soumis à des tests obligatoires : les épreuves physiques, techniques et tactiques s'enchaînent et lui permettent d’accéder au groupe d’élite en décembre 2010. son bon jugement et son autorité se font remarquer dans diverses compétitions africaines et arabes : tournoi des nations arabes en décembre 2006 des -20 ans, tournoi de l’UFOA (Union des fédérations ouest africaines de football) des -20 ans en novembre 2008 au Togo, la CAN des Cadets en mars 2009 en Algérie, le CHAN en février 2011 au Soudan, la CAN des – 23 ans au Maroc.


A la conquête de la CAN

Lemghaïfry Ould Ali se dit prêt pour cette 28ème édition de la CAN
Lemghaïfry Ould Ali se dit prêt pour cette 28ème édition de la CAN
Lemghaïfry Ould Ali a été désigné le jeudi 15 décembre 2011 parmi les dix-huit arbitres pour aller officier dans la 28ème édition de la CAN du 21 janvier au 12 février 2012 au Gabon et en Guinée Équatoriale. La bonne nouvelle s’est répandue en Mauritanie comme une traînée de poudre. «Depuis la retraite internationale d’Idrissa Sarr en 1995, aucun arbitre central international mauritanien n’a été désigné pour des compétitions majeurs africaines. Un arbitre assistant international mauritanien du nom d’Abdoulaye Diakité avait participé à la CAN de 1996 au pays de Nelson Mandela, mais il n'était pas sur le terrain» affirme Kadiata Kalidou Bâ.

Le financier de la MAR se dit «fin prêt après trois mois de préparation physique, mentale et psychologique» pour représenter dignement la Mauritanie en terre gabonaise et équato-guinéenne. «Je ferai tout pour être à la hauteur et représenter dignement la Mauritanie et l’ensemble des Mauritaniens sans exception» conclut le stéphanois.

El Madios Ben Chérif
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire