Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le sultanat de Brunei va appliquer la charia


Lu sur le web
Mercredi 23 Octobre 2013 - 08:24

Le sultanat de Brunei a annoncé hier, mardi 22 octobre, l’application du code pénal islamique, une législation qui prévoit notamment l’amputation des membres des voleurs, et d’autres châtiments comme la flagellation ou la lapidation. Ce petit pays situé sur l’île de Bornéo est l’un des plus riches au monde grâce à ses ressources en hydrocarbures. C’est le premier État d’Asie du sud-est à instaurer ces dispositions de la charia.


Le sultan de Brunei, Hassanal Bolkiah, le 15 septembre. REUTERS/Ahim Rani/Files
Le sultan de Brunei, Hassanal Bolkiah, le 15 septembre. REUTERS/Ahim Rani/Files
Le projet était dans les cartons depuis deux ans, il a donc pris forme concrètement hier, mardi. La décision du sultan Hassanal Bolkiah confirme une islamisation progressive de la société depuis environ 25 ans. Et elle renforce une pratique de l’islam déjà nettement plus conservatrice que dans les pays voisins. Pour les spécialistes de la région, la conception de l'islam à Brunei va même à l'encontre de celle qui prédomine en Asie du sud-est, à l'exception de la petite province autonomme d'Aceh, en Indonésie.
 
Une étape pour l'Asie du sud-est
 
Andrée Feillard, spécialiste de l’islam et de l’Asie du sud-est au CNRS constate que c'est un tournant : « Jusqu’à présent, explique-t-elle, les gouvernements ont plutôt freiné l’application du code pénal. Pour le droit de la famille, la charia est utilisée partout en Malaisie, en Indonésie, à Brunei. Mais là il s’agit du code pénal et on parle de lapidation pour adultère, etc. Donc des choses qui sont nouvelles, c’est une étape pour l’Asie du sud-est ».
 
Le sultan a tenu à rassurer la communauté internationale en expliquant que l'application de la charia ne changerait rien à sa politique. En revanche, pour la Malaisie, principal partenaire de Brunei, cette décision est une mauvaise nouvelle. Elle risque en effet de conforter les extrémistes islamistes opposés au gourvernement de Kuala Lumpur.

Source : RFI
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires