Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le service de la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile (ECHO) a accordé 800,000 euros à l’UNICEF pour le renforcement de la résilience et la réduction des risques de protection des enfants du camp de réfugiés de M’berra


Communiqué
Mercredi 22 Juin 2016 - 15:40


Le service de la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile (ECHO) a accordé 800,000 euros à l’UNICEF pour le renforcement de la résilience et la réduction des risques de protection des enfants du camp de réfugiés de M’berra
Nouakchott, le 22 Juin 2016 : ECHO s’est engagé avec un financement de 800,000 euros aux côtés du gouvernement mauritanien et de l’UNICEF, à offrir une éducation et une protection des enfants de 0 à 18 ans en situation d'urgence. Ce financement permettra également de réaliser des activités de sensibilisation au profit des enfants et de leur entourage, pour prévenir les nombreux risques de protection dans ce contexte de crise. L’équipe du bureau de zone de l’Unicef à Bassikounou assure la bonne exécution et le suivi des interventions dans le camp de M’berra et dans la communauté hôte.   
 
«Dans le camp de M’berra et ses alentours, la vie des enfants et particulièrement celle des filles est exposée à différents risques, en termes de protection. Il peut s’agir du travail des enfants, comme du mariage des enfants, ou de toute forme de violence faite à l’égard des enfants. Il est plus qu’impératif de renforcer le bon fonctionnement des services d’éducation et protection des enfants. Grâce à ce financement, nous allons pouvoir renforcer ces interventions  pour les enfants de 0 à 18 ans du camp de M’berra et de ceux des communautés hôtes », a déclaré Souleymane Diabaté, Représentant de l’UNICEF en Mauritanie.
 
En effet, dans la région du Hodh El Chargui, où se situe le camp, 21,2 % des enfants âgés de 5 à 17 ans sont engagés dans le travail des enfants, ce qui signifie que cette portion de la population n’est pas scolarisée. Par ailleurs,  plus d’une fille sur trois est mariée avant l’âge de dix-huit ans, et 67,1% des filles entre 0 et 14 ans ont subi une forme de Mutilation Génitale Féminine (MICS 2011). Le camp de réfugiés de M’berra en lui-même expose à un autre risque de protection : celui du recrutement des enfants par les groupes armés du Mali. Ce projet ECHO/UNICEF cible un total de 14,650 enfants qui seront bénéficiaires des activités d’éducation et de protection. 
 
Spécifiquement, des activités seront mises en œuvre pour assurer la continuité de l'éducation formelle de qualité dans les deux communautés réfugiées et hôtes pour les enfants de 6 à 17 ans en mettant un accent particulier sur l'éducation des filles. L’éducation non-formelle sera également offerte aux jeunes âgés de 12 à 17 ans non scolarisés, dans le but de développer leur autonomie et réduire les risques auxquels leur vulnérabilité les expose.
En termes de protection, c’est toute la communauté–enfants, familles des enfants, parents d’élèves, partenaires de protection de l’enfant-qui bénéficiera d’un paquet d’interventions centré sur l’identification, la référence et l’assistance des cas de protection. Les cas de protection identifiés seront référés aux ONG partenaires, qui assureront leur accès aux services sociaux de base, à l’état civil, à l’appui psycho-social et psychologique et à la réinsertion sociale et économique.
 
« Assurer l'accès, le maintien et la qualité à l'éducation formelle primaire et secondaire ainsi qu'à l'éducation non-formelle, c’est diminuer les risques de protection auxquels sont exposés ces enfants en situation d’urgence » a déclaré Joëlle Ayité, Chef de la Section Education à l’UNICEF en Mauritanie. 
« Ces interventions, financées par ECHO, vont permettre d’offrir un paquet d'assistance-éducation et protection des enfants- qui permettra un accès aux services sociaux de base de qualité à plus d’enfants et d’adolescents du camp et des communautés hôtes ».
 
A propos d’ECHO
Le service de la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile (ECHO) a pour objectif de sauver et préserver des vies, de prévenir et soulager les souffrances humaines et de sauvegarder l’intégrité et la dignité des populations affectées par les catastrophes, qu’elles soient de cause naturelle ou humaine. L’aide de l’UE, l’une des plus importantes au monde, est inscrite dans le traité de Lisbonne et soutenue par les citoyens européens comme l’expression de la solidarité de l’UE avec toute personne se trouvant dans le besoin de par le monde.
 
A propos de l'UNICEF
L'UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Avec nos partenaires, nous travaillons dans 190 pays et territoires pour traduire cet engagement en action concrète, en déployant des efforts particuliers pour les enfants les plus vulnérables et les plus marginalisés, pour le bien de tous les enfants partout dans le monde.
 
 
Pour davantage d’informations, veuillez contacter:
Najade Lindsay, Chargée de Communication/UNICEF Mauritanie, nlindsay@unicef.org
                                                   
Nous vous invitons à visiter les sites suivants: 
UNICEF-EU web portal: http://www.unicef.org/eu/
http://ec.europa.eu/echo/index_en.htm
www.unicef.org

 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire