Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le président tchadien avertit : la Libye risque de “nous exploser à la figure”


International
Dimanche 9 Juin 2013 - 13:40

Les capitales occidentales qui, il n’ya pas encore longtemps, s’extasiaient du triomphe du « printemps arabe » sont entrain de revoir leur euphorie à la baisse au regard du chaos qui prévaut en Syrie et de la confusion qui règne en Libye où les institutions formelles peinent à faire respecter la loi par les milices islamistes armées qui ont imposé leur ordre, menaçant du coup les pays voisins.


Autres articles
Le président tchadien avertit : la Libye risque de “nous exploser à la figure”
Un de ces pays, qui subit les répliques sismiques de la « révolution libyenne » est le Tchad. Son président, Idriss Déby, a livré un diagnostic alarmant sur la Libye qui, dit-il, risque de “nous exploser à la figure” en étant la base de “tous les islamistes radicaux” dans la région du Sahel, samedi dans un entretien au journal français Le Figaro. “La Libye est au bord de l’explosion. Je n’ai pas du tout la solution mais on ne peut pas regarder cette situation, la laisser évoluer et nous exploser à la figure.

La communauté internationale doit aider les autorités légitimes de la Libye”, a encore recommandé le président Déby qui redoute, à juste titre, la propagation de l’anarchie libyenne dans son pays. “Tous les islamistes radicaux sont aujourd’hui en Libye”, poursuit le président tchadien pour qui les liens de ces groupes avec Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) ne font “pas de doute”.

“Hier ils n’avaient rien, aujourd’hui ils ont tout”

Et pour mieux convaincre de l’ampleur de la menace que représente la Libye sur toute la région du Sahel, le président tchadien fait le listing des moyens dont disposent les milices armées. “Hier ils n’avaient pas de terrain, aujourd’hui ils en ont un: c’est la Libye tout entière. Hier ils n’avaient pas d’armes, maintenant ils les ont toutes. Ils n’ont même pas besoin de fabriquer des trucs artisanaux. Hier ils se cachaient. Aujourd’hui ils s’affichent et disent qu’ils imposeront la charia en Afrique” alerte encore M. Déby.

D’où son appel à la Communauté internationale qui doit, selon lui ” se réveiller pour sauver la Libye sinon tout ce que nous avons fait au Mali ne servira à rien” . Et d’insister en estimant que “la situation évolue de la façon la plus négative possible pour la Libye mais aussi pour nous”. Le pire, selon le président Libyen est que les perspectives d’évolution sont négatives. “Malheureusement, à l’horizon je ne vois pas dans les trois ou quatre années à venir une Libye stabilisée à moins d’un miracle (…) . Le terrorisme peut frapper quand il veut même au Tchad”, dit-il dans ce qui semble être un appel de secours à la communauté internationale invitée à renvoyer l’ascenseur au Tchad, dont les troupes avaient pris une part active à la libération du nord Mali des éléments du MUJAO et de l’AQMI.

Source:Algerie1
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire