Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le président des pauvres : médecin après la mort…


A.O.S.A
Vendredi 11 Novembre 2011 - 12:23


Autres articles
Le président des pauvres : médecin après la mort…
Les maures disent que celui qui ne voit pas le ciel, il ne faut pas lui montrer. Pourtant même en le lui montrant, il a fallu attendre la famine manifeste pour le PM, qui a toutes les caractéristiques intellectuelles, physiques, spirituelles, imaginatives, réactionnelles du paillasson d’Aziz, vienne pleurnicher en demandant de l’aide aux pays amis et frères pour aider le gouvernement de la bonne gouvernance à trouver 112 millions de dollars histoire de sauver le pauvre peuple de Mauritanie et son cheptel.
 
Hypocrisie et crime sans nom ! Cette somme c’est moins que ce qu’ont coûté les avions de énième main qu’Aziz a achetés dans sa folie des grandeurs comme s’il était le président d’un pays riche. Face à la misère, à la gabegie comme il dit, était-ce une urgence d’aller acheter des avions quand son peuple meurt sous ses yeux ? Surtout à une époque où plus personne de raisonnable n’achète d’avion, on les loue ! C’est plus rentable et plus sûr pour la maintenance.
 
Qu’a-t-il à dire Aziz face à la misère et la famine lui qui brade les meilleures terres arables pour le riche frère musulman d’Arabie saoudite qui donne d’une main l’aumône et dépouille mille fois plus de l’autre ? Qu’a-t-il à dire le président des pauvres face à la famine, lui qui brade, jette nos côtes aux chinois pour 25 ans pour 100 misérables millions de dollars que la Mauritanie ne reçoit pas même dans ses caisses car cet argent sert aux chinois pour investir dans leur propre affaire selon un contrat du crime économique par excellence mille fois décortiqué ? 

Qu’a-t-il à dire Aziz président d’un pays qui produit du pétrole sans jamais que cela n’empêche la moindre augmentation du carburant ? Qu’a-t-il à dire le président des pauvres qui signe tous les jours des décrets attribuant des permis de recherches pour mille richesses ? Qu’a-t-il à dire face à la misère, lui dont son conseiller spécial bombardé vice-président de Kinross annonce 1000 milliards bientôt investis ? Où sont passés depuis 3 ans l’or, le poisson, le fer, et tout ?
 
Qu’a-t-il à dire le président des pauvres face à la famine, lui qui a dilapidé nos sous pour des balades à travers le monde en se prenant pour un grand diplomate chef de panel de haut niveau avec le lamentable bilan diplomatique que l’on sait ? La Mauritanie dépassée par le Togo ! Où étaient ses frères arabes qui ont voté contre lui ? Où étaient ses frères africains qui ont voté contre lui ? Ils étaient du côté du bon sens car ils ont compris à qui ils avaient affaire : un homme aveuglé par sa puissance militaire usurpée dans son pauvre petit pays et qui croit pouvoir balader le monde entier en jouant les uns contre les autres !
 
Qu’a-t-il à dire face à la famine lui le président des pauvres qui a clochardisé la fonction publique, humiliée et rabaissée la haute administration pendant que lui, président des pauvres, vit dans un palais, voyage sans compter pour du veyavi en vidant nos comptes et ne se prive de rien ?
 
Qu’a-t-il à dire lui qui depuis son arrivée n’a pris aucune décision digne d’un grand président, se contentant de s’attribuer des goudrons de piètres qualités ou des hôpitaux qui pouvaient être construits sans lui ? Les seules décisions qu’il ait prises, digne d’un puissant homme d’état, sont des détentions arbitraires contre des seconds couteaux pendant qu’il offre des marchés à 250 millions de dollars aux banquiers qu’il appelait hier encore les symboles de la gabegie.

lire la suite cliquez ici

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires