Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le président de la LNF, Pape Amghar Dieng : « Tout le monde s’est accordé pour dire qu’avec l’avènement de la LNF, les choses se sont beaucoup améliorées ».


Sport
Jeudi 24 Mai 2012 - 15:14


Autres articles
Le président de la LNF, Pape Amghar Dieng : « Tout le monde s’est accordé pour dire qu’avec l’avènement de la LNF, les choses se sont beaucoup améliorées ».
Le président de la ligue nationale livre dans cette interview avec le site FFRIM.org ses premières impressions, au lendemain de la finale du championnat national de deuxième division.

Sans détours, Pape Amghar Dieng évoque de nombreux sujets et procède à une première évaluation de la compétition. Le président de la LNF inaugure ainsi une première série d’interview éclairage que nous vous proposerons afin d’éclairer votre lanterne.



FFRIM.org : Le championnat de deuxième division vient de s’achever avec le sacre de l’ASC Assaba. Quel bilan d’ensemble tirez-vous de cette compétition ?

Pape Amghar Dieng : Tout d’abord, je vous remercie de l’opportunité que vous m’offrez pour parler du déroulement de cette compétition organisée par la Ligue Nationale de football.

Je dirais sans hésiter que le bilan de cette compétition est très positif – La compétition a démarré et s’est terminée aux dates initialement fixées par le bureau fédéral.

Au niveau de la zone spéciale de Nktt, un calendrier comprenant un total de 224 matches ont été joués par les seize équipes qui la composait. A l’issue de cette phase qui s’est déroulée avec deux poules de 8 équipes, cinq équipes se sont qualifiées pour les phases finales.

Elles ont été rejointes par les trois équipes championnes des zones centre, est et nord.

Les phases finales ont ensuite été organisées au stade « CHEIKHA OULD BOYDIYA » du 11 au 18 mai 2012.

A l’issue de cette compétition, qui a connu un succès populaire sans précédent, les associations sportives de l’Assaba et de la Garde Nationale ont gagné leur ticket pour la 1ère division. Donc nous ne pouvons être, au niveau de la Fédération et de la Ligue Nationale, que satisfait de cette compétition.



FFRIM.org : Quels sont les changements opérés au cours de la saison sportive qui vient de s’écouler dans le championnat de deuxième division. En quoi la ligue a- t-elle innové par rapport aux éditions précédentes ?

Pape Amghar Dieng : Cette année, la LNF a proposé à la FFRIM une nouvelle formule dans l’organisation des phases zonales (Est, Nord et Centre). Cette formule permettait ainsi aux associations des wilayas de l’intérieur de pouvoir jouer un maximum de matches avant les phases finales. Elle a été immédiatement acceptée par la fédération de football.

Ainsi, pour la première fois dans les annales de notre football, un championnat en aller et retour a été organisé par notre structure en collaboration avec les ligues régionales concernées du 17 février au 4 mai 2012 à l’issue duquel une équipe par zone s’est qualifiée pour les phases finales.



FFRIM.org : Quel a été le coût du championnat de deuxième division ? Quels ont les points forts et faibles de cette compétition ?

Pape Amghar Dieng : En ce qui concerne le coût du championnat national de 2e division, nous n’avons pas encore fait un bilan financier précis au moment où je vous parle. Je puis vous assurer qu’à la fin de la saison un bilan technique et financier complet pour chaque compétition sera fait par la LNF à la FFRIM. Tout ce que je peux dire pour le moment, c’est que le coût est très élevé, surtout avec l’introduction de la nouvelle formule des phases zonales.

Pour ce qui est des points forts et faibles de la 2e division, je peux en citer quelques uns :

Points forts

Le niveau de compétition était très relevé

Plus de souplesse dans l’organisation de la compétition

La 2e division recèle de beaucoup de jeunes talents qui peuvent être utiles pour les sélections de petites catégories

Points Faibles

Manque criant de moyens

Manque d’organisation des équipes qui sont souvent gérées par une seule personne

Méconnaissance de certains dirigeants textes régissant le football



FFRIM.org : Quel est le degré de collaboration entre la ligue nationale et les dirigeants de clubs ? Sont-ils satisfaits de cette collaboration et des décisions rendues par votre structure ?

Pape Amghar Dieng : En ce qui concerne l’organisation et la gestion des compétitions, tout le monde s’est accordé pour dire qu’avec l’avènement de la LNF, les choses se sont beaucoup améliorées.

Pour ce qui est de la 2e partie de votre question, je pense que vous allez être d’accord avec moi qu’il n’est pas toujours facile pour une équipe sanctionnée d’être satisfaite d’une sanction qui lui est infligée.



FFRIM.org : Que compte vous faire la saison prochaine ?

Pape Amghar Dieng : Il est vraiment tôt de pouvoir dévoiler les actions qui seront entreprises la saison prochaine. Toutefois, je peux vous garantir que notre seul souci sera d’apporter des améliorations et/ou des innovations pour une compétition saine et transparente.



FFRIM.org : Récemment, vous avez été désigné par une association de journalistes sportifs meilleur dirigeant sportif. Qu’est ce que cela représente pour vous ?

Pape Amghar Dieng : C’est un grand honneur pour moi d’avoir reçu cette distinction mais je considère que je ne suis pas le seul à la mériter. Et que nous sommes encore très loin de la perfection. Donc mon équipe que je remercie au passage pour leur engagement total, et moi avons toujours un seul souci : toujours améliorer les choses.



FFRIM.org : un dernier mot ?

Pape Amghar Dieng : Le dernier mot ira d’abord au bureau fédéral et à sa tête son Président,Ahmed Ould Yahya, pour la confiance et le soutien total qu’ils m’accordent pour la réalisation de cette mission difficile et exaltante.

Je profiterai également de cette tribune qui m’est offerte pour remercier l’ensemble des dirigeants des clubs de 1ère et 2e division pour leur compréhension et leur collaboration franche pour la réussite des compétitions.

Je ne saurai finir sans adresser une mention spéciale aux membres de la LNF pour dévouement et engagement à mes côtés pour mener à bien cette mission.

J’associerai également à cet hommage les membres des ligues régionales qui s’occupent avec volontarisme et abnégation de l’organisation des compétitions dans les wilayas de l’intérieur.

Propos recueillis par THIAM Mamadou
lecalame.info


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire