Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le porte-parole d'Ansar se serait rendu aux forces mauritaniennes


Guerre au Mali
Lundi 20 Mai 2013 - 13:51

Senda Ould Boumama, porte-parole d'Ansar Dine, aurait fait sa reddition aux forces mauritaniennes, à Bassiknou, dans l'est du pays, avant d'être transféré à Nouakchott pour être entendu par les enquêteurs, selon des sources concordantes reprises par ANI.


Le porte-parole d'Ansar se serait rendu aux forces mauritaniennes
Ces mêmes sources ont affirmé Ould Boumama aurait été arrêté aux environs de Bassiknou, d'où il a été acheminé vers Néma, puis à Nouakchott. Aucune source officielle n'a encore confirmé cette information.

Le 17 avril dernier, dans une communication avec l'ANI, le porte-parole d'Ansar Dine Senda Ould Boumama avait annoncé son intention de se rendre aux forces algériennes , après avoir marché 80 km à pied pour arriver à la frontière de l'Algérie.

J'ai fait l'objet, mardi dernier, d'une tentative d'assassinat de la part d'inconnu, avait-t-il affirmé, avant d'ajouter qu'il se trouvait à quelques encablures de la ville algérienne de Borj Baji Elmoctar.
Ould Boumama avait supplié le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et le gouvernement mauritanien de "tout faire pour l'extrader vers la Mauritanie pour pouvoir y être jugé". Etant donné, a-t-il ajouté que "je suis de nationalité mauritanienne".

Senda Ould Boumama s'est fait connaître depuis l'investiture de la ville de Tombouctou par les mouvements islamistes comme porte-parole du mouvement Ansar Dine, avant de disparaître, avec les autres émirs jihadiste au début de l'offensive française dans le nord du Mali.

Le nom d’Ould Boumaa figure sur la liste d’un mandat d’arrêt lancé en février dernier par le Parquet de Bamako contre 26 personnes issues de différents mouvements armés dans le nord du Mali.

Sont également ciblés par ce même mandat d’arrêt le chef d'Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, Oumar Ould Hamaha, membre d’Aqmi, Chérif Ould Attaher (Chérif Ould Tahar) du Mujao, le secrétaire général du MNLA, Bilal Ag Chérif et autres.

Sources : ANI / ALAKHBAR
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Guerre au Mali





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires