Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le pays qui ronfle en dormant (Extraits des Mauritanides)


Société
Jeudi 24 Janvier 2013 - 16:15

La Mauritanie est un pays où les réponses sont des questions, les militaires des civils, les pantalons des jupes et l'ancien du nouveau. C'est aussi le seul pays qui dort la grasse matinée à 98% (tous ceux qui ont voté pour la constitution). Le seul pays qui mange du riz à midi. Le seul pays qui ronfle en dormant. Le seul pays dont la politique étrangère est un courant d'air et la politique intérieure un plat de spaghetti.


Le pays qui ronfle en dormant (Extraits des Mauritanides)
En regardant la Mauritanie dans les yeux je me vois me regarder dans les yeux et je trouve que je louche affreusement. La Mauritanie et son processus démocratique ce n'est pas, comme on l'a dit une tempête dans un verre de thé, non, non, mais trois verres de thé dans une tempête. Ce n'est pas ma faute si je pense à Laurel et Hardy quand je vois notre président à côté de notre ministre de l'Intérieur. Ce n'est pas ma faute si toutes les personnalités "en vue" s'habillent comme un as de pique et se meuvent comme dans un dessin animé. Pas ma faute si notre océan est de sable et notre capitale une léproserie (M. Raoul, comptez pas sur moi pour vous embrasser). Et ce n'est pas ma faute si ce n'est pas ma faute.

Quoi qu'on dise la Mauritanie, depuis le quinze Avril 1991, a fait un grand pas en avant. Il faut dire qu'elle était au bord du gouffre. Bon, mais comme personne n'a jamais vu un pays au fond d'un trou, nous pouvons dormir sans crainte. Oui, on peut tout perdre au fond d'un trou: ses cigarettes, son fric, son stylo, sa dignité, ses lunettes, son sang-froid, ses plumes, sa crédibilité, sa virginité, ses pièces d'identité, son soutien-gorge, son dernier bouquin acheté, son odeur de sainteté, sa saveur et son numéro de téléphone.

On peut perdre tout ça au fond d'un trou. Et le retrouver. Mais un pays, jamais au grand jaaaammin, un pays n'a été retrouvé au fond d'un quelconque trou fut-il d'ozone, de budget, de bud H, de bud I, ou J, ou K ou même Q. Et ce qu'on ne retrouve pas ça veut dire qu'on ne l'a jamais perdu.

C'est qu'UFD, pensez au jour où vous partirez par exemple pour une semaine à Bamako. Au retour, rien. Le pays est parti, plus là. Vous téléphonez partout, vous écoutez les radios, vous demandez à gauche à droite. Rien, personne n'a vu votre pays. Vous vous rendez à l'évidence: la Mauritanie est perdue. Vous prenez votre turban, un chameau, une tassoufra* et vaillamment vous partez à la recherche de la chère vieille RIM. Vous vous mettez le doigt dans l'oreille et vous vous mettrez à déclamer les vers de Mohamed Ould Haddar** le grand :

"d'entre mes chameaux, j'ai choisi un chameau,
je me suis débarrassé, au Nord de tous les miens,
j'ai pris en croupe un brave compagnon,
j'ai affronté froidures et soleils,
j'ai lancé mon chameau, plein sud, au galop,
Yaghayr elli gaayis yingaas..." ***

Et comme la terre, parait-il, est ronde, le plein sud sera bientôt bien nord et vous n'aurez toujours pas entendu parler de votre pays perdu. Vous vous mettrez à penser que vous l'avez perdu parce que vous avez mangé quelque pomme interdite, attribué un quelconque marché d'informatisation à une quelconque société étrangère au secteur. Vous retirez Milton, dans le texte, Proust en traduction arabe. Vous vous repasserez les versets adamiques. Vous passerez au peigne fin les bulletins du FMI. Et vous vous dites que c'est fini, définitivement foutu, faut chercher un autre pays. Parce qu'à la place du vôtre, il n'y a plus qu'un grand trou.

Evidemment de telles suppositions relèvent du délire. Et seuls les mal pensants, que Dieu nous garde, voient une relation entre Mauritanie et Gouffre. Sans penser un seul instant que c'est le gouffre qui est au bord de la Mauritanie et non l'inverse. Le gouffre doit trembler. Tremble, gouffre, tes jours sont comptés.

La Mauritanie est un pays sans fonds. Cent formes, cela revêt: la Mauritanie-culotte trouée, la Mauritanie-vieux pyjama, la Mauritanie-porte-clés, la Mauritanie peau de banane, ver de Guinée, allumette, la Mauritanie-terrain vague, la Mauritanie saleté drapée, la Mauritanie-tampax, main coupée, corne de bouc, talisman de charlatan, soleil froissé, bégaiement de dyslexique. La Mauritanie éternelle. Qu'on aime comme ça, qu'on veut comme ça. La Mauritanie pays page blanche, pays au crayon non taillé... Pays sans un seul habitant.

Habib Ould Mahfoudh
Extraits des Mauritanides

 

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter