Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le nouvel aéroport de Nouakchott en piste de décollage


Economie
Lundi 25 Janvier 2016 - 09:40

Carrefour économique situé à la croisée des chemins, bâti sur la route des échanges entre le Maroc et le Sénégal, Nouakchott, ville résolument tournée vers l’avenir et la modernité, devrait bientôt étrenner son nouvel Aéroport International appelé «OUMTOUNSY» -situé à 25 kilomètres au Nord de la ville.


Cette infrastructure dont le coup d’envoi officiel des travaux a été donné le 28 novembre 2011  par le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, sera livré aux autorités gouvernementales au mois d’avril/mai 2016 selon la société «Najah Major Works».

C’est cette entreprise privée nationale qui a réalisé les travaux  avec l’assistance de quatre (4) bureaux internationaux de référence, parmi lesquels 2 bureaux américains, AGIS AVIS et STUDY Tunis. Ces bureaux ont joué un rôle capital dans l’exécution des différentes composantes, le suivi et le contrôle de toutes les grandes œuvres.

Décidé à montrer que son engagement à réaliser un aéroport international de référence à Nouakchott n’est pas une chimère, le pouvoir a organisé des journées portes ouvertes pour faire découvrir au public l’infrastructure début décembre.

Des visites de terrain pour lesquelles toute la crème de l’administration et même de la société a été mobilisée pour la circonstance.

12314178_420405344815566_489966955576778758_o
  • 12314178_420405344815566_489966955576778758_o
  • 12309964_421047131418054_1876731980664914876_o
  • 12339609_421229514733149_44250212230056981_o
  • 12356906_422040677985366_34322627853401132_o
  • 12378127_425162221006545_4152147877768537282_o
Au-delà de la polémique sur le montage 

La formule de montage ayant abouti à la réalisation de ce nouvel aéroport a été le catalyseur d’une vive polémique à Nouakchott et même d’une grosse controverse. Le gouvernement mauritanien a cédé 451 hectares à l’entreprise «Najah Major Works» pour la construction de la nouvelle infrastructure. Ainsi, celle-ci «aura coûté zéro ouguiya au contribuable mauritanien» dans le cadre d’un montage inédit. Cette thèse est défendue par les autorités mauritaniennes et l’entreprise privée.

Une version cependant réfutée et dénoncée par une partie de l’opinion nationale, notamment l’opposition et de nombreux organes de presse, qui s’insurgent contre «un contrat nébuleux de troc» et un montage «opaque».

Ces 451 hectares couvrent la superficie de l’actuel aéroport de Nouakchott, situé au cœur de la capitale, et ses dépendances.

Après lotissement, l’entreprise procède actuellement à la vente des lots pour des prix variant de 1,4 à plusieurs dizaines de millions d’ouguiyas.

Le nouvel Aéroport International de Nouakchott «OUMTOUNSY» est une infrastructure de haute importance stratégique et économique.

Elle est dotée d’une capacité d’accueil de 2 millions de passagers par an et offrira 1800 emplois directs et indirects.

Le nouvel aéroport est équipé de 2 pistes d’atterrissage. Le premier de 3400 mètres de long, 60 mètres de large, capable d’accueillir tous les types d’avions (A380 et B747).

Le deuxième de 2400 mètres (45 mètres de large), permet de faire atterrir tous les types d’avions en cas de vents forts.

Les autres composantes sont une tour de contrôle de 38 mètres de hauteur, 4500 mètres de taxiway, des réseaux reliant l’ensemble des ouvrages, un pavillon présidentiel situé en bout de piste principal dans un endroit hautement sécurisé, une aérogare pour les passagers, une aérogare pour le fret.

Source: Financial Afrik
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires