Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le ministre d'Etat de l'Education évite d’évoquer le problème des professeurs affectés


Actualité
Lundi 1 Octobre 2012 - 08:27

Le ministre d'Etat à l'Education Nationale Ahmed Ould Bahia a, dans son discours annuel à l’occasion de la rentrée scolaire, prévue ce dimanche, énuméré les réalisations de son département, évitant toutefois d’évoquer le problème de plus d’une centaine de professeurs affectés récemment.


Autres articles
Le ministre d'Etat de l'Education évite d’évoquer le problème des professeurs affectés
Ces professeurs, selon les syndicats, ont été mutés, pour avoir « usé de leur droit à la grève ». Le ministre a fait état de la construction de 15 établissements secondaires complets, de 20 écoles fondamentales entières en plus de 1000 salles de classe sur l'ensemble des wilayas intérieures.

Il a également mentionné que « 68 écoles à Nouakchott ont été réhabilitées ou fait l'objet d'extension. Par ailleurs les travaux sont avancés s'agissant du complexe universitaire de sorte que l'on s'attend à la remise des clefs de certaines de ses composantes d'ici mars 2013 ».

Il a rappelé qu’au niveau des équipements et des moyens didactiques, les établissements scolaires ont été dotés l'année dernière de plus de 65000 tables-bancs et de plus de 800000 livres scolaires.

Au plan des ressources humaines, a-t-il poursuivi, la sphère de recrutement a été étendue à tous les cycles en plus de l'amélioration des conditions des enseignants grâce à l'introduction de deux indemnités: celle de l'excellence et celle de l'équipement en dehors des indemnités de craie et d'éloignement et de l'extension de la sphère de cette dernière, dit-il.
A cela s'ajoute la généralisation des bourses aux étudiants du second cycle de l'université de Nouakchott, à tous qui ont accompli 3 semestres, à tous les étudiants de la faculté de médecine pour lesquels une bourse d'équipement a été prévue. Pour les étudiants à l'étranger les titres de transport leur seront remboursés.

Le grand problème du système éducatif est l'inadéquation entre les offres de formations avec les besoins de développement, l'Etat a pris un certain nombre de mesures pour faire face à cette situation notamment en axant sur la diversification en matière d'offres de formations offertes. C'est ainsi que 8 établissements d'enseignement supérieur ont été créés.

Le patron du département de l'éducation et de la formation a enfin estimé que ces mesures vont améliorer la qualité du système éducatif et contribuer à l'adéquation entre la formation et les besoins de développement, et ce dans le but de préparer les compétences scientifiques et professionnelles attachées fortement aux valeurs de l'islam marquées par la tolérance et nourries par l'esprit de patriotisme.

Source : ani
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires