Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le forum du 21 août


Vu de Mauritanie par MFO
Samedi 27 Juillet 2013 - 18:05


Le forum du 21 août
Ce soir je suis invité par un ami qui est invité par un groupe de jeunes au café tunisien. L’ami en question, Abdel Vettah Ould Toutah, est un écrivain qui fait du journalisme par passion. Il a commencé enseignant et est devenu libraire avant de s’essayer dans la nouvelle et dans la rédaction (journalistique). Les deux tentatives vont lui réussir.

Le groupe est constitué de jeunes universitaires et chercheurs qui se retrouvent une fois par semaine au café Tunisie, en terrasse pour discuter avec une personnalité culturelle de sa production ou d’un thème donné. Cela dure depuis août dernier, en fait depuis ce 21 août quand quelques membres d’un réseau de discussion décident de se voir «physiquement» - d’où le nom de «Forum du 21 août».

Au début l’un d’eux faisait une lecture de ses rubriques quotidiennes, lectures suivies de discussions souvent animées. Puis, les jeunes ont trouvé intéressante l’idée de faire appel à des personnalités extérieures pour une présentation. Bientôt un an…

Ce soir, la discussion à l’ordre du jour est centrée sur la nouvelle et le récit comme genres littéraires. Quel rapport avec la poésie ? le récit est-il une expression du Moi ? est-il nécessairement engagé ? quelle gestation pour le récit ? quel rôle pour le personnage, est-ce lui qui impose sa personnalité ou son …créateur ? la Création comme attribut divin est-elle ou non une source de blocage devant la naissance du roman ? écrire en Arabe, est-ce la même chose qu’écrire en Français ? quel rôle pour le dialecte ? l’élite doit-elle descendre de son piédestal ou y rester ? à qui écrit-on ?

Les questions pleuvaient, preuve de l’intérêt que portent ces jeunes à la question, preuve aussi de leur maîtrise du sujet. Les réponses relevaient plus de la relance du débat que de la réponse définitive et sans appel. L’exercice a duré près de trois heures…
Sur la terrasse du café, un groupe à part. Un groupe de jeunes qui ne sont pas là pour discuter des dernières voitures de luxe volées en Europe et revendues ici. Ni de politique politicienne sans consistance. Ils ne sont pas non plus là à traficoter ou à promouvoir les réflexes délinquants…

Au contraire. Des jeunes qui essayent, dans un environnement où la culture ne paye pas, de «cultiver un jardin», celui de l’esprit. Cela fait plaisir de les voir et de les entendre. Même si cela détonne avec notre environnement fait de gazra et de thieb-thieb.

Le groupe est ouvert. L’expression peut s’y faire en toutes langues. Aucun sujet n’est visiblement tabou. Toute personne qui le désire peut prendre la parole et s’exprimer. C’est en fait le principe d’un «Salon» à la mesure de l’animation qui lui est dédiée… C’est un «coin libéré» où foisonnent des idées de jeunes, c’est-à-dire des idées plus ou moins libérées du carcan dominant. Le conflit de générations tant espérée peut-il commencer ici ?

Mohamed Fall Ould Oumere
oumeir.blogspot.com
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter