Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le footballeur brésilien Socrates est mort


Sport
Dimanche 4 Décembre 2011 - 12:56

Capitaine du Brésil 1982 et 1986, Socrates est décédé ce dimanche des suites d'une infection intestinale, à 57 ans. Le grand frère de Raï laissera l'empreinte d'un joueur élégant mais aussi d'un homme charismatique en dehors des terrains.


Le footballeur brésilien Socrates est mort
Le football brésilien est en deuil ce dimanche et pleure l'un de ses plus grands artistes. Socrates Brasileiro Sampaio de Souza Vieira de Oliveira, plus connu simplement comme Socrates, est décédé la nuit dernière à l'hôpital Albert Einstein de Sao Paulo des suites d'une infection intestinale. Agé de 57 ans, le grand frère de Raï avait déjà été hospitalisé à deux reprises pour le même genre de symptômes cet été, fin août et début septembre. «C'était comme si mon foie avait explosé dans mon estomac», expliquait à ce moment là l'ancien capitaine du Brésil qui avait alors avoué ses problèmes d'alcoolisme. «Je buvais régulièrement un peu le matin, puis un peu à midi, puis un peu jusqu'au soir. En travaillant, je prenais souvent une bouteille de vin entière par jour. L'alcool était un compagnon comme la cigarette», avait-il indiqué dans une interview à Globo. La troisième alerte lui aura malheureusement été fatale. Admis à l'hôpital jeudi dernier dans un état grave, il avait été placé sous assistance respiratoire samedi et est officiellement décédé ce dimanche matin à 4h30 heure locale.
Le capitaine d'un Brésil séduisant mais perdant
Pour les fans de football, Socrates restera ce grand milieu de terrain longiligne (1,90 m), barbu, au port altier, à l'élégance rare qui fit les beaux jours des Corinthians de Sao Paulo de la fin des années 1970 au milieu des années 1980 (1978-1984) et qui mena l'une des plus belles sélections du Brésil de tous les temps lors des Coupes du Monde 1982 et 1986. Hélas pour la génération des Junior, Serginho, Zico, Eder, Falcao, Cerezo, ce Brésil "samba" échoua à chaque fois dans sa quête du titre mondial. Eliminé par l'Italie lors d'un des plus beaux matches de l'histoire des Coupe du Monde en 1982, le Brésil subit la loi de la France en quarts de finale de l'édition 1986, Socrates manquant même un tir au but devant Joël Bats.
avec agences


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire