Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le football mauritanien à l’école espagnole


Sport
Vendredi 18 Septembre 2015 - 10:00

La Fédération mauritanienne de football (FMF) s’est mise à l’école espagnole en recrutant au poste de directeur technique national, Luis Fortes, l’ancien responsable du centre de formation du FC Valence, a annoncé à l’APS son président Ahmed Yahya.


Le football mauritanien à l’école espagnole
"Auparavant, il s’occupait de la sélection des moins de 17 ans vainqueur en juin dernier du tournoi de l’UNAF (Union des fédérations nord-africaines de football) et avec les réaménagements, nous avons décidé de lui confier la gestion technique de notre football", a dit le président FFRIM.
 
Elu une première fois en 2011, Ahmed Yahya a été réélu avec son équipe récemment pour diriger pendant quatre années supplémentaires les destinées du football de son pays.
 
Il a qualifié la Mauritanie en 2014 pour la première compétition continentale de son histoire avec le CHAN en Afrique du Sud.
 
A la question de savoir les raisons qui ont poussé à ce choix, le dirigeant mauritanien a expliqué que le monde reconnaît la qualité de la formation espagnole.
 
"En plus de la proximité géographique et des relations que nous avons personnellement nouées avec ce football, dans le football mondial, la référence en matière de formation, c’est l’Espagne", a-t-il affirmé.
 
"Nous avons voulu profiter de cette expérience pour mettre notre football définitivement sur les rails de la performance", a-t-il dit, rappelant que le technicien espagnol avait en charge l’académie (pendant deux ans) et les U17.
 
C’est d’ailleurs avec cette équipe qu’il a remporté le tournoi de l’UNAF en juin dernier.
 
Le jeune président est heureux de ses récents résultats, expliquant que "la qualification au CHAN 2014 a été un déclic".
 
"Nous n’avons pas le droit de nous arrêter à ces résultats si importants soient-ils", a-t-il martelé.
 
Il a en outre relevé que de petits pays en termes de démographie, à l’image de l’Uruguay, font de bons résultats en football.
 
"Nous ne sommes pas condamnés à jouer les derniers rôles et la feuille de route mise sur pied, a commencé à donner des résultats", a-t-il expliqué.
 
Selon lui, en plus du CHAN 2014, l’équipe mauritanienne, qui a battu (3-1) celle de l’Afrique du Sud, est composée à majorité de joueurs formés sur place.
 
En plus de l’ancien directeur du centre du FC Valence qui a sorti entre autres internationaux David Villa (ancien du FC Barcelone et actuellement en MLS) et David Silva (Manchester City), le président de la FFRIM a rencontré récemment le président du FC Barcelone (Josep Maria Bartomeu) pour établir des relations de coopération.
 
Au côté des Espagnols qui sont à la formation, la Fédération mauritanienne compte sur l’apport des techniciens français "connus pour leur culture de la compétition", selon le président Ahmed Yahya.
 
Ainsi, au côté de Corentin Martins qui s’occupe des sélections A et locale, son adjoint Vincent Ratureau a été nommé à la tête de la sélection des moins de 20 ans.
 
Le président Ahmed Yahya a également lancé un appel pour le retour des compétitions de jeunes dans la zone de l’UFOA A.
 
"C’est un véritable manque, nous avons la chance de pouvoir être invité dans la zone du Maghreb mais ce n’est pas l’idéal", a-t-il regretté.
 
M. Yahya a estimé que c’est avec les contacts entre sélections zonales que le football dans la zone sera tiré vers le haut.
 
APS
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire