Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le commissaire principal de police à la retraite Sall Djibril Zakaria se voit refuser la délivrance d'un passeport mauritanien


Actu Mauritanie
Jeudi 3 Mars 2016 - 16:00

Mardi 1er mars 2016, le commissaire principal de police en retraite Sall Djibril Zakaria s’est vu refuser la délivrance d’un passeport par les autorités mauritaniennes par l’entremise de l’Agence nationale pour le registre des populations et les titres sécurisés (ANRPTS),


Le commissaire principal de police à la retraite Sall Djibril Zakaria se voit refuser la délivrance d'un passeport mauritanien
Sall Djibril Zakaria, a été, comme tout le monde l’a lu dans une « rencontre avec le grand poète et écrivain mauritanien Sall Djibril Zakaria » publiée par Boolumbal le 28/01/2016 « tour à tour Directeur de l’École Nationale de Police, Directeur Régional de la Sûreté de l’Adrar, à Atar, Directeur de la Police Judiciaire, Directeur de la Sécurité Publique et enfin Directeur du Personnel et du Matériel à la Direction Générale de la Sûreté Nationale ». Il représenta, « entre 1968 et 1979, la Mauritanie à de nombreuses assemblées générales de l’Organisation Internationale de Police Criminelle – INTERPOL partout dans le monde (Iran, Mexique, Suède, Canada, Belgique…) ».
 
« Il fut détaché par la Mauritanie à la Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest (la C.E.D.E.A.O.) en qualité de Directeur du Département des Affaires Sociales et Culturelles, basé à Lagos, au Nigeria. Au retour de ce détachement qui dura douze ans, il obtiendra le grade de Commissaire Principal de Police et prendra sa retraite cinq années plus tard, en avril 1999 ».
 
C’est ce serviteur de son pays qui se voit refuser un passeport qui devait lui permettre d’aller visiter ses enfants aux Etats-Unis.
 
La raison évoquée : tenez-vous bien : il n’a pas présenté les documents de recensement de ses enfants vivant actuellement aux Etats-Unis !!!!!
Ces derniers, âgés de 42 à 53 ans, vivent avec leurs familles respectives dans ce pays depuis des années.
 
Après lui avoir signifié qu’il n’obtiendrait pas de titre de voyage pour la raison évoquée plus haut, on lui refusa aussi le remboursement des 30 000 ouguiyas exigés pour l’obtention d’un passeport qu’il avait déposé avec le dossier.
 
Ce qui veut dire que Le commissaire principal de police à la retraite Sall Djibril Zakaria n’a pas droit à un document de voyage et est interdit de sortie du territoire mauritanien.
 
Quel est ce pays qui continue à nier les droits fondamentaux de ses citoyens Noirs ?
La Mauritanie
Un pays qui n’a aucune reconnaissance envers ces citoyens Noirs qui ont participé à sa construction ; des citoyens noirs qui ont occupé des postes administratifs importants à un moment crucial de son existence.
 
Oumar Abdoul LY
Le Calame
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires