Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le Qatar épinglé sur les conditions de travail des domestiques


Lu sur le web
Mercredi 23 Avril 2014 - 11:40

Dans son nouveau rapport sur le Qatar publié ce mercredi 23 avril, Amnesty International critique les conditions de travail des employées de maison. Ces femmes seraient au moins 132 000 dans l’émirat. Salaires non versés, horaires à rallonge, maltraitance physique allant parfois jusqu'au viol, font partie des problèmes relevés.


A Doha, la plupart des familles emploient une bonne pour s'occuper des enfants, de la cuisine et du ménage. Wikimedia
A Doha, la plupart des familles emploient une bonne pour s'occuper des enfants, de la cuisine et du ménage. Wikimedia
Autres articles

Derrière les immenses portails des résidences d'expatriés ou de Qatariens, toutes les dérives sont possibles. Aucun inspecteur du travail ne viendra poser de questions aux familles qui vivent ici. La plupart emploient une bonne pour s'occuper des enfants, faire le ménage, la cuisine, le repassage. Ces employées sont bon marché puisqu'elles gagnent en moyenne 200 euros par mois. Elles viennent des Philippines, d’Indonésie, du Sri Lanka et d'Ethiopie.

Des travailleuses facilement exploitables car elles sont exclues du droit du travail qatarien. Aucune loi ne les protège réellement. Le chantier doit être lancé, d'après James Lynch, enquêteur d'Amnesty International : « Nous avons discuté avec des représentants du Conseil suprême aux Affaires familiales. Ils nous ont dit : "Ok, pourquoi pas une loi sur les domestiques". Mais, ils ne voulaient pas forcement y inclure par exemple, le droit a un jour de repos par semaine. Ils n'en voyaient pas l’intérêt ».

Au Qatar, de nombreuses employées de maison travaillent 7 jours sur 7, mobilisables à toute heure du jour et de la nuit. Certaines familles les empêchent même de sortir ou d'avoir un téléphone portable. Comme tous les travailleurs, les employées sont soumises à la loi sur le parrainage. Elles ne peuvent changer d'emploi ou rentrer chez elles sans l'accord de leur patron.

Source : RFI

Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires