Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le PM devant le Parlement


Vu de Mauritanie par MFO
Samedi 12 Janvier 2013 - 16:09


Autres articles
Le PM devant le Parlement
Le Premier ministre Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf a présenté jeudi sa déclaration de politique générale devant les députés de l’Assemblée nationale. Un exercice obligatoire qui a toujours occasionné des joutes, parfois agressives, souvent excessives, entre lui et ses détracteurs de l’opposition. Cette fois-ci, on n’a pas assisté à cet excès langagier qui perturbait la cérémonie et poussait au rejet de part et d’autre. Deux raisons probables : les députés de l’opposition, tout comme le Premier ministre, ont acquis une expérience qui leur permet désormais de savoir que déstabiliser l’adversaire ne mène à rien ; deuxièmement, si l’on fait la somme de ce qui a été dit, on est frappé par la vacuité des propos opposés au discours de Ould Mohamed Laghdaf qui a eu tout le loisir à développer sa présentation en toute sérénité.

Nous retiendrons qu’il a fait un exercice de communication plutôt satisfaisant, «finissant tous ses développements par une formule choc», comme dit un observateur. Exemples : quand il finit d’expliquer le dossier d’alimentation en eau de Magta Lahjar, il finit par «…ceci dit, il faut rappeler que plus de cinquante ans après les indépendances, personne avant le Président Ould Abdel Aziz n’a tenu à alimenter Magta Lahjar en eau potable…» ; sur les mauvais choix dans l’octroi des marchés de la santé, «…n’oubliez pas que nous avons envoyé par nous-mêmes l’Inspection générale d’Etat qui nous a fait des conclusions dont nous avons tenu compte pour rectifier, il ne faut pas donc qu’on nous fasse le procès sur la question» ; sur l’initiative de Messaoud Ould Boulkheir et après avoir loué son auteur et ses choix nationaux, «…il ne faut pas retenir seulement l’aspect gouvernement d’union de cette initiative qui vise à apaiser le climat politique et à rendre possible les élections lesquelles dépendent désormais par une CENI complètement indépendante, quel rôle alors pour un gouvernement d’union ?»

Les exemples de formules réussies et qui ont toujours manqué dans les échanges avec les députés sont nombreux et révèlent la grande évolution de Ould Mohamed Laghdaf qui a acquis une expérience certaine. Cela se voyait aussi à travers la maitrise de ses dossiers : à aucun moment, il n’a eu à chercher dans ses notes comme pendant les prestations passées.
L’eau, la santé, l’électricité, les interventions d’urgence… au-delà de la présentation des réalisations et des chiffres, l’exercice auquel le Premier ministre a été soumis a révélé une assurance qui a obligé à plus de mesure et de retenue. Du coup, les incidents des années passées ont été évités. C’est déjà ça de gagné…

Mohamed Fall Ould Oumere
oumeir.blogspot.com


Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter