Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le PAM précise


Vu de Mauritanie par MFO
Mardi 2 Septembre 2014 - 15:14

J’ai lu l’autre jour sur des sites mauritaniens que le Programme alimentaire mondial (PAM) a fermé ses bureaux du Hodh (Aïoun) pour «des raisons de sécurité». L’information me paraissait bizarre parce qu’elle liait cette fermeture à une mésaventure vécue par le maire de Gogui, la commune frontalière avec le Mali.


Le PAM précise
Je ne voyais aucune raison pour que le PAM craigne pour la santé de ses employés parce qu’un maire mauritanien a été interpellé par les forces maliennes après avoir brûlé un poste de contrôle (ou pour une autre raison). D’autant plus que le personnel du PAM au Hodh ne compte aucun étranger, surtout occidental. En même temps, je me dis que le PAM n’a pas le droit de procéder à une telle fermeture en invoquant des raisons de sécurités.

Alors je décidai d’entrer en contact avec le représentant résident du PAM à Nouakchott. Voilà ce qu’il m’apprit. D’abord que la fermeture, effective du reste, du bureau du Hodh, n’a rien à voir avec les questions de sécurité à la frontière. «Aïoun est très loin des foyers de tension et il n’y a aucune menace ressentie par notre personnel». Mais cette fermeture a été dictée par la nécessité de «recentrer l’action du PAM en redéployant le personnel pour rendre plus efficace son apport».

Des impératifs financiers sont à prendre en compte aussi dans la décision qui a fait l’objet d’«un accord avec les autorités mauritaniennes». L’organisation mondiale a jugé que Kiffa était mieux indiquée pour servir de base d’action vers toutes les régions de l’Est et du Sud-Est sans préjuger du rayon d’action du PAM ou de son apport en Mauritanie.

On signale que certains pays européens comme la France continuent de traiter la Mauritanie comme un foyer de tension alors qu’ils reconnaissent en même temps tous l’efficacité des efforts entrepris pour sécuriser le pays et éloigner la menace terroriste de ses frontières.

C’est d’autant plus injuste que ces pays ne font pas autant de pression sur leurs ressortissants quand il s’agit du Mali, du Niger ou du Cameroun où les menaces sont évidentes. Cette stigmatisation de notre pays a sérieusement compromis l’économie touristique, appauvrissant des régions entières.

Source:Vue de Mauritanie
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter