Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Le Monde, ou la « déontologie » de la diffamation


Actu Mauritanie
Vendredi 16 Octobre 2015 - 09:50

Un récent article paru au journal français Le Monde, révèle que des personnalités supposées proches du chef de l’Etat Mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, seraient impliquées dans des scandales financiers liés à la gestion de la compagnie aurifère, KINROSS-TASIAST qui exploite les gisements d’or situés dans le nord du pays.


Badou Mohamed Vall M’Saboue
Badou Mohamed Vall M’Saboue
Publié sous forme de dossier de presse, « le papier » en question n’apporte aucun élément d’information digne d’une enquête journalistique à la fois professionnelle et crédible.

Sans prétendre vouloir donner de leçon de déontologie ou de morale professionnelle à l’équipe rédactionnelle de Le Monde, ni remettre en cause lé parcours médiatique réussi ou l’aura transfrontalière de celui-ci, je ne peux que m’indigner d’avoir constaté, avec amertume, le déclin d’un tel medium sur lequel je fondais, comme beaucoup d’autres lecteurs, autant d’espoirs pour ce qui est de l’information sûre, objective et vérifiée.

Distribuer les accusations gratuites à tort et à travers, sans la moindre preuve et, surtout sans daigner dépêcher ne serait-ce qu’un seul journalise en Mauritanie comme l’exigent les règles déontologiques du journalisme,  ne peut, en effet, que susciter interrogations et doutes quant aux objectifs réels visés par le(s) auteur(s) du dossier de Le Monde.

Cette « dérive déontologique » intervient moins d’un mois après l’éclatement de la tristement célèbre affaire « Eric Laurent – Mohamed VI ». Une affaire de chantage qui a entaché, indélébilement, Le Monde. Serait-ce, vraiment, une pure coïncidence ? J’en doute!

Cet acharnement, à la fois surprenant et peu justifié, de la part de Le Monde contre le président de Mauritanien, ne peut en aucun cas être classé hors de cette nouvelle ligne éditoriale, que semble adopter, désormais, la rédaction dudit journal.

Comme l’a si bien fait sa majesté le roi du Maroc, le président Mohamed Ould Abdel Aziz est en droit d’ester en justice le(s) auteur(s) de ce fameux article pour Diffamation. Un acte classé comme Infraction pénale, selon les dispositions de la loi sur la liberté de presse en France qui stipulent :
 
« En France, la diffamation est une infraction pénale découlant « l'allégation ou l'imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne à laquelle le fait est imputé ». En l'absence de faits imputés, il s'agit d'une injure (art. 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse)Texte 1.
 
En France, la diffamation peut être publique ou non publique, ce qui conditionne les articles de lois qui la régissent. Elle peut être dirigée contre des personnes physiques ou des groupes de personnes, envers une personne publique ou une institution publique ou même envers la mémoire d'un mort2 (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse).
 
La diffamation peut aussi être aggravée ou simple. La diffamation non publique en raison de la vie privée est la moins pénalement sanctionnée. La sanction la plus grave est celle pour diffamation publique envers une personne ou une institution publique, ou pour diffamation envers un individu ou un groupe pour motif discriminatoire.

Il s'agit alors de diffamation « envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée […] envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap »

Cordialement,
Badou Mohamed Vall M’Saboue
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires