Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Lancement CHN : « Les enfants d’abord ! » clament les parlementaires aussi !


Actu Mauritanie
Vendredi 10 Avril 2015 - 14:15

25 parlementaires, le système des Nations-Unies, des ONG internationales et locales partenaires, et toute une équipe de World Vision Mauritanie, organisatrice de cet évènement. C’est fort de cette assistance que l’assemblée nationale a lancé le Child Health Now (CHN), ce mardi 7 avril pour la promotion de la santé infantile.


Durant l'atelier de travaux entre les parlementaires et l'équipe de WV Mauritanie.
Durant l'atelier de travaux entre les parlementaires et l'équipe de WV Mauritanie.
« Santé : les enfants d’abord ! est la première campagne mondiale de World Vision focalisée sur la problématique de la réduction des décès évitables de femmes et d’enfants de moins de cinq ans qui sont dus essentiellement à la diarrhée, la pneumonie, les complications postnatales, le paludisme et la malnutrition. Par conséquent, World Vision a lancé cette campagne en s’engageant sur trois ans à contribuer à réduire le nombre de victimes, nous le ferons, à travers le plaidoyer auprès des autorités locales, nationales et internationales mais aussi en aidant les communautés à s’impliquer et à élever leur accéder à des soins de qualité » affirme dans son discours d’ouverture Lilian Dodzo, Directrice Nationale de World Vision Mauritanie. 

Un plaidoyer auprès des autorités locales sur lequel insiste Fatimetou Mint Ahmed Lemine, présidente du Parlement des enfants, invité d’honneur à cet évènement, étant les principaux concernés par le sujet de leur santé. « Nous lançons un appel pressant aux autorités qui doivent prendre leurs responsabilités dans la lutte contre la malnutrition infantile en Mauritanie, et plus globalement dans l’amélioration de la santé de nos mères, de nos frères et soeurs » lit-elle à la tribune de l’assemblée. 
 
Une volonté importante à mettre en oeuvre, mais qui ne sera pas suffisante à elle seule, rebondit Aïssata Bal, coordinatrice de la cellule sectorielle de coordination pour l’accélération de l’attente des OMD sur la santé, qui visent notamment la baisse de la mortalité infantile, et des femmes. « Il manque 37 milliards d’ouguiyas pour impacter durablement et de manière effective la santé infantile en Mauritanie. Quant aux décès des femmes, 80% d’entre eux sont évitables ; il s’agit de saignements, de complications liées à l’hypertension, d’infections dues à des mauvaises conditions d’hygiène à l’accouchement… » énumère la gynécologue et obstétricienne, qui évoque également l’implication des oulémas pour une meilleure sensibilisation sur ces questions. 
 
Une implication des leaders religieux locaux, plus globalement des communautés elles-mêmes, au coeur des actions de WV Mauritanie, comme le rappelle Haby Seck, coordinatrice du CHN à WV Mauritanie : « Il s’agit de réduire durablement la mortalité infantile en mettant l’accent sur la santé familiale ; cette approche communautaire qui sous-tend toutes les actions de World Vision Mauritanie va dans le sens d’un développement durable des populations ». 
 
Un engagement et des objectifs salués finalement par les représentants du Parlement, lors de cette journée de lancement. « Il reste encore tant à faire en matière de santé en Mauritanie, mais avec des structures comme les cellules des OMD ou des partenaires impliqués comme World Vision Mauritanie, le pire est réduit. Leur travail est plus qu’appréciable dans ce pays » témoigne Baba Ahmed Ould Babou, président du réseau des parlementaires.


Source: Worldvision Mauritanie

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires