Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La vérité c’est qu’Aziz ne voulait pas de Fabius à Nouakchott…


A.O.S.A
Jeudi 2 Août 2012 - 01:28


La vérité c’est qu’Aziz ne voulait pas de Fabius à Nouakchott…
Quand on lit nos politologues on est navré par tant d’enfumage ou de bêtises. Toujours la même rengaine : la France méprise la Mauritanie ! Même notre Homère national, M.F.aux, perruche de l’azizanie aux œufs de plomb, est allé accuser la France d’avoir ignoré la Mauritanie et même l’Algérie dans cette affaire surtout que Fabius était la semaine dernière en Algérie…
 
Passons… Homère s’en inquiète ! Il va jusqu’à estimer que la France fait là une erreur car elle se serait « trompée » en négligeant la Mauritanie au nez de la CEDEAO dans un dossier où pourtant la Mauritanie est accusée d’avoir trempée dans le chaos par excès de zèle... Tiens donc ! Le quai d’Orsay seraient-ils des ânes ? Voilà qu’Homère leur fait la leçon…
 
En vérité, Homère a bien compris que l’enjeu est ailleurs… Le voilà encore à enfumer ses maigres lecteurs avec cette propagande  qui veut nier qu’Aziz est en excellents termes avec la France ! Il est vrai que la politique du pouvoir pour lutter contre les islamistes est de vouloir nier cette alliance et même attaquer la France et la langue française pour paraître plus ignorant que les ignorants. En réalité, Aziz ne voulait pas de Fabius ici pour mille raisons intérieures et extérieures :
 
Intérieures, Fabius ne pouvait venir ici sans rencontrer A.O.D membre de l’internationale socialiste encore chef de file de l’opposition jusqu’aux prochaines élections. Cela allait encore raviver les commentaires de l’opposition qui accuse la France d’avoir accéléré la chute définitive de Sidioca. Trop de bruit dont Aziz n’a que faire actuellement, la France non plus alors qu’elle est en excellente intelligence avec la Mauritanie n’en déplaise à M.F.aux et autres pyromanes qui veulent nous faire croire que la France aurait humilié Nouakchott en l’ignorant lors du périple de Fabius qui aurait voulu faire finalement un petit saut, selon Homère, saut qui fut refusé par la présidence car trop court…
 
Tu parles ! Car au-delà des raisons intérieures qui auraient donné du grain au moulin à vent de l’opposition, d’autres raisons extérieures celles-là font qu’Aziz ne voulait pas de Fabius ici par les temps qui courent...

lire la suite
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires