Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La route de Medredra: Quand une certaine jeunesse marche sur des sentiers battus !


Tribunes
Dimanche 8 Avril 2012 - 23:41

La route Mederdra se fait parler d’elle, de nos jours. Des jeunes originaires, dit-on, de ce département ont marché les cinquante kilomètres qui séparent la capitale de l’Iguidi de Tiguent, pour revendiquer la construction, en goudron, de la piste reliant ces deux cités.


La route de Medredra: Quand une certaine jeunesse  marche sur des sentiers battus !
Autres articles
Rappelons que c’est la première fois que les habitants de cette contrée, connus pour leur flegme et leur détachement bien ancrés, marchent pour quoi que ce soit. On marche difficilement en terre iguidienne. Non pas parce qu’on ne sait pas marcher, ou que tout marche à merveille en ces lieux ! Mais, puisque même si ça ne marche vraiment pas dans cet univers, on n’en fait pas une grosse affaire. Le relativisme, on peut bien le dire, est, peut-être né, là-bas.

Or, aujourd’hui, il semble que certains milieux jeunes, en apparence, sont tentés de briser certains atavismes. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, en soi. La jeunesse c’est aussi un peu cette énergie qui refuse l’immobilisme et s’essaie de frayer son petit bonhomme de sentier. Quoique ce sentier  emprunté, ces jours-ci, par une certaine jeunesse mederdoise, qui se dit éprise et amoureuse de cette cité et de ses environs, car  mue, se vautre-t-elle, par le seul intérêt général de sa terre natale, était tout simplement un sentier battu. Et, c’est, hélas, là, le hic de la démarche.

Car une jeunesse qui préconise la logique du mouvement, et s’emploie à s’émanciper des idées reçues, doit, pour la pertinence, s’éloigner des sentiers battus. Alors qu’en marchant, ces derniers jours, cette jeunesse marchait, sans détour, sur des sentiers, mimétiquement, battus.

On est bien en droit de s’interroger sur le dessein qui motive une telle jeunesse. Une jeunesse consciente et avertie devrait nécessairement mûrir, à la méditation, toute entreprise qu’elle envisage mener.
La marche de Mederdra était tout simplement une peine de trop. Ou bien les marcheurs de Medredra sont adeptes du stoïcisme, ou bien ils sont en décalage des réalités de cette route qu’ils, se complaisent, à revendiquer, jusqu’à la dernière poussière.
La route de Merderdra, qui n’a jamais bénéficié de l’intérêt d’aucun gouvernement, occupe, pourtant, une priorité, réelle et irréfutable chez l’actuel régime.

La jeunesse de Medredra ne saurait en douter. Il est bien évident qu’on ne parle, ici, que de la jeunesse de Mederdra, et non de son troisième âge auquel on pardonnerait, volontiers, ou volontairement, d’être mal informé, ou nihiliste, par calcul politicien.

Les archives de la Républiques sont têtues. Il suffit d’y jeter un coup d’œil, de consulter, à ce propos, le site de la commission centrale des marchés www.ccm.mr.
Pour y lire, dans le procès-verbal numéro 2/12CCM, ceci :

‘’Ministère de l’Equipement et des Transports
DIT
Examen du rapport d’évaluation des offres financières relatives au recrutement d’un consultant pour l’étude de la route Tiguent-Mederdra-R’Kiz-Boutilimit.
Décision : La commission, après examen et analyse dudit rapport d’évaluation des offres financières, approuve celui-ci et adjuge le marché au bureau ALPHA CONSULT pour un montant de 87.612.870 UM, sous réserve du Bailleurs de Fonds.’’
 
Rappelons que la réserve du Bailleurs de Fonds, à savoir la Banque Islamique pour le Développement, a été levée. Et, donc le bureau d’étude a d’ores et déjà commencé ses travaux. Lesquels travaux seront sanctionnés par la confection d’un Dossier d’Appel d’Offres pour la construction de cette route.  Cette route pour laquelle personne n’a jamais marché, pendant qu’elle était néant. Il y a bien des années. Cette route pour laquelle, on se fait mode de marcher, aujourd’hui, où elle, paradoxe, est en cours d’étude.

 Mais, alors, on ne saurait que s’en réjouir de cette jeunesse qui marche sur des sentiers, même, battus. Et, qui se meut, aujourd’hui, pour défoncer une porte ouverte. Une autre impéritie qui décale des us et coutumes de l’Iguidi.

K.O.M

.


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter